Bryan Garnier réduit de 33% sa valorisation d'Altice, qui souffre toujours

Bryan Garnier réduit de 33% sa valorisation d'Altice, qui souffre toujours©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 15 novembre 2017 à 09h09

Bryan Garnier rejoint ce matin la longue liste des analystes qui ont révisé en baisse leur valorisation d'Altice, dont le parcours boursier a tout du chemin de croix depuis le début du mois de novembre. Le bureau d'études ramène de 22,80 à 15,20 euros son objectif, ce qui ne l'empêche pas de rester acheteur d'un titre qui ne cotait plus que 8,90 euros hier soir. Ce matin, après une petite tentative de rebond à l'ouverture, la tendance reste pesante (-1,8% à 9h06) "Je pense que la récente chute de l'action est principalement causée par une perte de confiance dans la capacité d'Altice à redresser ses opérations en France, un problème qui à mon sens ne vient pas tant de la stratégie que de son exécution, ce qui aboutit à générer des tensions accrus sur la structure capitalistique du groupe", explique l'analyste, qui pense que le timing du redressement dans l'hexagone est rendu incertain par le départ de Michel Combes. "Je crois que la solution est dans un bon management opérationnel, pas dans un changement radical de stratégie", poursuit-il. Le spécialiste reconnaît par ailleurs que l'endettement du groupe est un problème, mais même en cas de forte tension en France, la génération de liquidités devrait se maintenir autour de 2 MdsE à partir de 2019, analyste-t-il. Il pense que compte tenu de la valorisation actuelle, le ratio risque potentiel est intéressant.

 
1 commentaire - Bryan Garnier réduit de 33% sa valorisation d'Altice, qui souffre toujours
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]