Casino : des risques du côté des covenants ?

Casino : des risques du côté des covenants ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 08 janvier 2016 à 15h54

Dans le document de référence 2014 de Casino, on trouve le détail des covenants bancaires que le distributeur doit respecter. Le seul critère exigé par les partenaires bancaires est que la dette financière nette consolidée n'excède pas 3,5 fois l'EBITDA consolidé.

Marge de manoeuvre jugée confortable.

Au 31 décembre 2014, ce covenant dette financière nette sur EBITDA s'élevait à 1,8. Dans le document de référence, la marge de manoeuvre pour les 12 prochains mois était jugée très confortable quant au respect par Casino de ses engagements.

Opérations françaises en recovery.

Le groupe de Jean-Charles Naouri affirme que le premier semestre 2015 constituait un point bas de rentabilité pour ses opérations françaises en raison des investissements prix réalisés. Casino indique ainsi que l'EBITDA du S2 2015 de sa base tricolore devrait être significativement supérieur à l'EBITDA du S2 2014...

Mais des soucis au Brésil...

En revanche, le distributeur stéphanois n'évoque aucune perspective détaillée pour ses actifs au Brésil. La baisse de la devise locale et la dégradation de la conjoncture dans le pays pénalisent l'activité et les résultats.

Covenant largement respecté.

Casino a indiqué que sa dette financière nette à fin 2015 devrait être inférieure à celle de fin 2014 qui était de 5,8 Milliards d'Euros. Quant à l'Ebitda 2015, il pourrait se situer autour de 2,4-2,5 Milliards d'Euros selon les analystes qui suivent le dossier. Dans ces conditions, la dette financière nette sur l'EBITDA devrait évoluer autour de 2,3... Le distributeur devrait ainsi respecter amplement son seul covenant exigible.

 
0 commentaire - Casino : des risques du côté des covenants ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]