Casino : une activité au Brésil diversement impactée

Casino : une activité au Brésil diversement impactée©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 septembre 2015 à 16h26

Casino compte parmi les entreprises françaises les plus exposées à la conjoncture brésilienne. En effet, le distributeur stéphanois réalise environ 40% de son chiffre d'affaires consolidé dans le pays.

Croissance maintenue dans l'alimentaire.

Dans la distribution alimentaire, les entités brésiliennes de Casino continuaient d'afficher une évolution satisfaisante sur le premier semestre. La croissance organique s'établissait ainsi +7,2% sur la période en dépit d'un effet de base élevé. En Amérique Latine, Casino a tendance à gagner des parts de marché sur la concurrence... Mais les marges dans l'alimentaire se sont effritées sur la période récente du fait de l'inflation rapide des salaires au Brésil.

Difficultés dans les biens durables.

L'entité Via Varejo évolue dans la distribution d'électroménager et de produits électroniques. Les ratés de l'économie brésilienne ont cette fois eu un impact très fort sur les revenus. Au 30 juin 2015, la croissance organique de Via Varejo s'établissait à -23,8%... Au-delà de la récession du pays présidé par Dilma Rousseff, la communication de Casino met en avant la coupe du monde de football de 2014 qui avait conduit à des achats anticipés de téléviseurs.

Les ventes en ligne poursuivent leur essor.

Dans le E-commerce, Casino intervient désormais via CNova. Le Brésil représente 55% des revenus de CNova alors que le poids de la France est de 45%. Sur le dernier trimestre, le chiffre d'affaires de Cnova Brazil a augmenté de 20,5% en devise locale. Cette performance substantielle s'appuie sur la progression des ventes en ligne de smartphones ou de PC.

 
0 commentaire - Casino : une activité au Brésil diversement impactée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]