Celyad clôture avec succès le suivi de sécurité de la deuxième dose chez les patients de son étude NKR-2

Celyad clôture avec succès le suivi de sécurité de la deuxième dose chez les patients de son étude NKR-2

celyad logo

Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2016 à 07h41

Celyad, leader dans la découverte et le développement de thérapies cellulaires spécialisées avec des programmes cliniques portant sur les maladies cardiovasculaires et l'immuno-oncologie, a annoncé aujourd'hui la fin du suivi de 21 jours du dernier patient inclus dans la phase de la deuxième dose de l'étude clinique de phase I/IIa NKR-2. Cette étude évalue la sécurité et la faisabilité de sa thérapie cellulaire NKR-2 T qui utilise des cellules T dotées du récepteur NKG2D chez les patients cancéreux souffrant de leucémie myéloïde aiguë (LMA) ou de myélome multiple (MM).

Dr. Christian Homsy, CEO de Celyad : "L'étude de phase I NKR-2 avance bien. Aucun problème de sécurité lié au produit n'a été rapporté depuis le début de l'essai. Nous nous réjouissons de traiter le patient suivant qui sera le premier à recevoir le troisième niveau de dose."

Le Dr. Frédéric Lehmann, responsable du département d'immuno-oncologie chez Celyad, a ajouté : "Nous sommes ravis de la progression de cette étude qui reste encourageante jusqu'ici. Il n'a été fait état d'aucun problème de sécurité et nous avons maintenu un bon rythme de recrutement de patients durant les deux premières cohortes. Je suis reconnaissant aux chercheurs de la phase I du Dana Farber Cancer Institute pour le travail effectué pour atteindre cette étape importante".
NKR signifie "Natural Killer Receptor" (récepteur de cellules tueuses naturelles). Les cellules NKG2D CAR-T sont désormais appelées "cellules NKR-2 T". Le nom de développement du produit est, quant à lui, NKR-2.

Les cellules CAR-T qui existent aujourd'hui sont conçues grâce à des constructions qui codent un fragment variable d'anticorps à chaîne unique, le domaine de signalisation de CD3 zêta et un ou plusieurs domaine(s) de co-simulation.

Tandis que les constructions basées sur le CD19 ont de très bons résultats, les CAR-T actuels ciblent un ensemble limité de cancers. NKR-2 a été généré par la fusion du gène récepteur natif humain NKG2D et du domaine de signalisation cytoplasmique zêta CD3 humain et utilise la molécule naturelle de co-simulation DAP10. Cette construction de nouvelle génération permet de cibler un ensemble plus vaste de cancers via la reconnaissance de huit ligands NKG2D bien caractérisés, de MICA, de MICB et de ULBP 1-6. Ces ligands s'expriment dans la plupart des tumeurs hématologiques et solides.

L'étude de phase I a pour objectif premier d'évaluer la sécurité et la faisabilité de NKR-2, dans deux indications hématologiques différentes. La période de suivi de sécurité post-administration a été réduite à 21 jours après l'approbation de la Food and Drug Administration (FDA) américaine et de l'Institutional Review Board (IRB). Les données portant sur les 12 premiers patients traités en phase I sont attendues pour mi-2016, une fois que la dose recommandée sera déterminée.

 
0 commentaire - Celyad clôture avec succès le suivi de sécurité de la deuxième dose chez les patients de son étude NKR-2
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]