CGG : restructure sa dette à grande échelle

CGG : restructure sa dette à grande échelle©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 19 novembre 2015 à 12h24

Deux jours après avoir vu sa notation crédit rétrogradée d'un cran par Standard & Poor's, le groupe de services géophysiques CGG vient d'annoncer des opérations de refinancement tous azimuts destinées à allonger la maturité de sa dette et à améliorer son profil financier. La restructuration de son endettement concerne principalement, du moins dans un premier temps, sa filiale américaine. CGG US a en effet lancé une offre d'échange sur trois catégories d'emprunts obligataires : il s'agit des obligations de Premier Rang à 7,75% arrivant à échéance en 2017, des Obligations de Premier Rang à 6,5% arrivant à échéance en 2021 ainsi que les Obligations de Premier Rang à 6,875% arrivant à échéance en 2022 émises par CGG SA.

En échange, la structure américaine du groupe propose aux porteurs des obligations arrivant à échéance en 2017 des participations dans des prêts senior à terme garantis (Prêts à Terme) et, jusqu'à un montant cumulé de 135 millions de dollars, des obligations 2021 et/ou 2022. Il est rappelé que l'encours obligataire des Obligations de Premier Rang à 7,75% arrivant à échéance en 2017 est actuellement de 135 M$.

Les Prêts à Terme émis dans le cadre de cet échange arriveront à échéance le 15 mai 2019, et porteront intérêt, à la discrétion de CGG US, au taux LIBOR majoré de 5,50% par an ou au taux de base ajusté majoré de 4,50% par an. Le taux LIBOR ajusté ne doit pas être inférieur à 1% et le taux de base ajusté ne doit pas être inférieur à 2 %. Les obligations qui sont acceptées au titre de l'échange seront annulées. Concernant le calendrier de l'opération, l'offre d'échange sera valable jusqu'au 17 décembre prochain.

Projets d'aménagements de la dette et recapitalisation

D'autres mesures de restructuration de la dette de CGG sont projetées. Le groupe est en discussion avec Fugro pour échanger le prêt qui lui est consenti (84,4 millions d'euros encore dus) contre des participations dans les Prêts à Terme. CGG entend procéder de la même façon sur une partie des crédits revolving dont il bénéficie par ailleurs en France et aux Etats-Unis. Les prêteurs se verront aussi proposer la conversion en Prêts à Terme.

Enfin, conformément à ce qui a été annoncé le 5 novembre, la société parapétrolière prévoit pour subvenir à ses besoins des cession d'actifs non-stratégiques, ainsi qu'une augmentation des capitaux propres ou une entrée d'intérêts minoritaires. CGG précise néanmoins que compte tenu des aléas de marché, il est possible qu'il ne soit pas en mesure de mener à bien une telle augmentation des capitaux propres, et que les fonds levés dans le cadre d'une telle augmentation des capitaux propres soient inférieurs au montant prévu initialement. Inversement, CGG pourrait obtenir des fonds supplémentaires dans le cadre d'une augmentation des capitaux propres qui pourraient être utilisés à d'autres fins.

 
0 commentaire - CGG : restructure sa dette à grande échelle
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]