Cnova, visé par une "Class Action" aux Etats-Unis, rejette les griefs

Cnova, visé par une "Class Action" aux Etats-Unis, rejette les griefs©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 janvier 2016 à 08h12

Décidément, les temps sont durs pour le groupe Rallye. Après l'épisode Muddy Waters, dont le cours de bourse porte encore les stigmates, il a dû affronter la découverte d'irrégularités dans les stocks de Cnova, les perspectives de résultats moins solides que prévu de Casino et la perspective d'un abaissement de la notation crédit du distributeur assignée par Standard & Poor's. Dans le climat d'incertitude qui règne actuellement sur le marché, l'addition est encore plus lourde. En six mois, Casino a perdu la moitié de sa valeur en bourse.

"Class Action" contre Cnova

Et voilà qu'une action collective a été introduite aux Etats-Unis, visant Cnova. Trois cabinets d'avocats, selon nos constatations, battent le rappel des actionnaires qui ont acquis des titres depuis l'entrée en bourse de la filiale de commerce en ligne sur le Nasdaq en novembre 2014. La plainte, déposée devant un tribunal new-yorkais, met en cause la véracité du contenu des documents d'introduction. Introduit à 7$, le titre n'en vaut plus que 2,28$ actuellement, après un point bas touché en début de semaine à 2,18$. En pareille situation, il n'est pas rare, aux Etats-Unis, que des avocats s'emparent des dossiers pour tenter d'obtenir des compensations pour leurs clients, en empochant au passage de copieux honoraires. Si toutes les procédures sont loin d'aboutir, elles ne doivent pas être prises à la légère.

En l'espèce, la plainte se base sur une mauvaise information du marché quant à la situation sur le marché brésilien. "Le communiqué d'enregistrement de Cnova n'a pas mentionné le fait que les opérations de la société étaient au milieu d'un sérieux ralentissement, et que les opérations brésiliennes manquaient de supervision, en particulier la gestion des retours produits et la comptabilisation des produits endommagés dans les centres de distribution de Cnova Brésil", peut-on lire dans le document écrit par l'un des avocats, qui estime que Cnova a pu lever 188 M$ sur le Nasdaq en communiquant des informations erronées. Le groupe a annoncé récemment une vaste reprise en main sur ses stocks, après la constatation de dysfonctionnement, qui vont avoir un coût non négligeable.

Si l'on ignore encore à ce stade si la plainte est recevable, Cnova "rejette fermement toutes ces allégations", a indiqué à Boursier.com une porte-parole du groupe. "Nous continuons d'estimer, à la lecture de la plainte, qu'il n'y a pas d'éléments tangibles et que nous n'estimons pas être critiquables", ajoute-t-elle. Et quand bien même, Cnova est "couvert par les assurances nécessaires".

 
0 commentaire - Cnova, visé par une "Class Action" aux Etats-Unis, rejette les griefs
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]