Crédit Suisse abaisse le curseur à 4 euros sur Vallourec

Crédit Suisse abaisse le curseur à 4 euros sur Vallourec©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 janvier 2016 à 12h23

L'objectif de cours moyen des bureaux d'études sur Vallourec se réduit comme peau de chagrin. Depuis ce matin, il se rapproche des 8 euros, alors qu'il avoisinait encore 10 euros fin 2015. Il y a un an, les analystes visaient en moyenne 23 euros... et 46 euros voilà deux ans ! La société est descendue aussi vite qu'elle était montée il y a une dizaine d'années, faisant le bonheur d'un certain Vincent Bolloré. Le spécialiste des tubes sans soudure paie au prix fort son exposition au marché pétrolier et gazier et le retournement de certains de ses marchés clefs.

Aujourd'hui, c'est le Crédit Suisse qui enfonce un peu plus le dossier, en réitérant son avis sousperformance et en réduisant de 5 à 4 euros son objectif, désormais le plus bas de la place. Même si le titre a perdu 80% de sa valeur depuis juin 2015, alors que le secteur n'a cédé "que" 45%, les risques sont encore très importants, et devraient continuer à peser sur le parcours boursier, estime le bureau d'études. Sur le 4ème trimestre 2015, l'analyste anticipe 720 millions d'euros de chiffre d'affaires et une perte d'EBITDA de -95 ME (un niveau conforme au consensus). L'EBIT est attendu à -194 ME et la perte nette à 203 ME. Les volumes écoulés devraient avoir chuté de -54% en glissement annuel à 285.000 tonnes. Sur l'exercice entier, cela se traduira par un chiffre d'affaires de 3,66 milliards d'euros, une perte d'EBITDA de -95 ME et une perte nette de -614 ME, pour 1.376.000 tonnes vendues, soit 41% de moins qu'en 2014.

Pour le Crédit Suisse, "la reprise devrait arriver au second semestre 2016, soutenue par la fin du déstockage, l'activité en Arabie Saoudite et les premiers bénéfices du plan Valens". Pour autant, même si la société dispose de liquidités, le niveau actuel d'EBITDA est insoutenable à terme. L'analyste pense qu'un "plan b" est nécessaire, passant par une restructuration plus sévère ou la recherche de capitaux. Il pronostique que les questions posées au management lors de la conférence de présentation des résultats tourneront sûrement autour des moyens d'un retour à la rentabilité rapide, pour rassurer sur les prochaines échéances. En attendant, le courtier reste à l'écart.

Le titre signe un nouveau plus bas depuis 2003 à 4,572 euros en séance aujourd'hui, sur un net repli.

 
0 commentaire - Crédit Suisse abaisse le curseur à 4 euros sur Vallourec
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]