Crédit Suisse moins enthousiaste sur Engie

Crédit Suisse moins enthousiaste sur Engie©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 07 mars 2016 à 10h38

Les résultats 2015 publiés par Engie n'ont pas convaincu, loin de là, l'équipe de recherche du Crédit Suisse emmenée par Vincent Gilles. L'analyste a réduit sa séquence de bénéfice par action sur la période 2016 à 2020 entre 5 et 17%, pour refléter une rentabilité plus faible que prévu et le programme de cession d'actifs de 5,5 milliards d'euros. Il a également du mal à quantifier l'impact du vaste programme stratégique et l'importance du recentrage sur les actifs censés générer le plus de croissance, compte tenu de la faiblesse de la visibilité et du manque de détails de ce qui a déjà été révélé.

Et si le spécialiste estime toujours que le groupe est l'un des acteurs du secteur qui a le plus à gagner d'une amélioration du marché des matières premières et de la situation dans les économies émergentes, il n'en fait pas moins preuve de prudence en abaissant sa recommandation de "surperformance" à "neutre" et son objectif de cours de 15,20 14,40 euros. "Le titre se négocie sur des multiples proches de la moyenne sectorielle, ce que nous jugeons justifié compte tenu de perspectives de croissance du bénéfice par action plutôt modestes d'ici 2019", poursuit le bureau d'études, qui ajoute que la réduction du coupon en 2017 et en 2018 retire l'un des avantages dont bénéficiait le titre par rapport à ses comparables.

 
0 commentaire - Crédit Suisse moins enthousiaste sur Engie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]