Crédit Suisse repasse acheteur de L'Oréal

Crédit Suisse repasse acheteur de L'Oréal

Jean-Paul Agon PDG L'Oréal

Boursier.com, publié le mercredi 13 janvier 2016 à 11h16

Le Crédit Suisse a changé son fusil d'épaule sur L'Oréal, avec une recommandation qui passe de "neutre" à "surperformance", pour un objectif de cours inchangé de 166 euros. Le bureau d'études souligne que les investisseurs pensent que la capacité du groupe à faire mieux que son marché de référence s'est progressivement érodée au cours des années, avec la prime dont bénéficiait le titre en bourse. Il pense pour sa part que la croissance décevante est la combinaison de deux facteurs, des marchés européens sans relief et des performances décevantes en Amérique du Nord.

Sur le vieux continent, la reprise économique devrait profiter à la société, qui a historiquement toujours fait mieux que ses comparables dans la région. En Amérique du Nord, le problème est plus complexe et tient davantage aux parts de marché, selon l'analyste, dans deux segments : la coloration des cheveux et les crèmes de visage. Crédit Suisse pense que la base de comparaison du groupe français sera plus facile dans la première spécialité, car Schwarzkopf avait fait un gros lancement en début d'année 2015, tandis que la relance de la marque Garnier devrait redynamiser la seconde.

Actuellement, le titre L'Oréal affiche une prime de 15% sur l'univers européen de la consommation discrétionnaire, ce qui est proche d'un plus bas de 10 ans. Un niveau que le spécialiste juge trop faible, compte tenu du rendement supérieur du groupe français, de la solidité de son bilan et du fait qu'il est relativement plus facile d'agir sur les prix dans la catégorie beauté et soins personnels via l'innovation.

 
0 commentaire - Crédit Suisse repasse acheteur de L'Oréal
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]