CS : l'attrait spéculatif renforcé

CS : l'attrait spéculatif renforcé©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 30 juin 2017 à 09h22

Calme plat ce vendredi matin sur Communication & Systèmes (CS) à la Bourse de Paris avec un titre qui progresse légèrement, à 6,35 euros (+0,6%). La veille, le groupe Sopra Steria a pourtant exercé annoncé son intention de convertir en actions les obligations convertibles CS qu'il détient, lui donnant ainsi accès à 11,39% du capital, tout en se déclarant disposé à envisager d'accompagner la SSII dans l'hypothèse d'un renforcement de ses fonds propres lié à ses projets de développement.

Les analystes ne manquent pas de commenter cette initiative qui intervient deux ans avant l'échéance des OC. "Si convertir est assez logique compte-tenu de leur caractère deep-in-the-money (strike à 3,6 euros), le faire deux ans avant l'échéance est selon nous, un signe clair de la volonté de Sopra-Steria de s'engager dans la durée chez CS", décrypte Portzamparc. Le broker ne change pas d'opinion sur le titre et reste à "conserver" en visant 5,60 euros qui correspond à une valeur stand-alone. Pour Portzamparc, la prime spéculative est déjà partiellement intégrée dans le cours actuel mais cet aspect devrait durablement soutenir le titre.

Oddo Securities, qui ajuste son objectif de cours sur CS en le portant de 4,50 à 6,40 euros, estime que la démarche de Sopra Steria renforce l'attrait spéculatif, au demeurant déjà partiellement intégré. Le bureau d'analyse calcule une valorisation de 9,90 euros en retenant uniquement cette dimension. Ce cours ferait ressortir un multiple de 0.7 fois le CA 2018, en valeur d'entreprise (dette nette comprise).

 
0 commentaire - CS : l'attrait spéculatif renforcé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]