Danone poursuit sa mue en améliorant ses résultats

Danone poursuit sa mue en améliorant ses résultats©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 février 2016 à 07h50

Danone a présenté ce matin des comptes 2015 qui apparaissent supérieurs aux attentes sur certains aspects (croissance, dividende) et conformes aux prévisions sur d'autres (marge opérationnelle). Le groupe a fixé des jalons jusqu'en 2020 pour ses résultats.

Le groupe piloté par le directeur général Emmanuel Faber a dégagé un chiffre d'affaires 2015 de 22,41 milliards d'euros, en progression de 6% en données historiques et de 4,4% en données comparables. L'effet volume a représenté 0,9%. Le résultat opérationnel courant s'apprécie de 8,7% en données publiées et de 5,7% en données comparables à 2,89 MdsE, soit une marge de 12,9%, après 12,6% en 2014. Quant au résultat net courant part du groupe, il est en progression de 14,7% en données publiées et de 7,1% en données comparables à 1,79 MdE (2,93 euros par action). Le cash-flow libre hors éléments exceptionnels progresse de 9,2% à 1,53 MdE. Un dividende de 1,60 euros (+6,7%) sera proposé.

Danone affichait une dette nette de 7,8 MdsE fin 2015, stable sur un an.

Bien placé vis-à-vis du consensus

Le consensus visait un chiffre d'affaires de 22,38 MdsE, en hausse de 5,8% en données historiques et de 4,1% en comparable, dont une progression des volumes de 0,5% et une hausse des prix à 3,6%. Le résultat opérationnel courant était estimé à 2,896 MdsE, soit une marge de 12,9%. Le bénéfice net à 1,76 MdE part du groupe, soit 2,90 euros par action. Les bureaux d'études misaient sur un cash-flow libre de 1,502 MdE. Le dividende était attendu en moyenne à 1,57 euro.

3 à 5% de hausse des revenus en 2016

"Nos résultats sont très solides et parfaitement en ligne avec nos objectifs", insiste Emmanuel Faber, qui met en avant les effets de la transformation en cours de la société. Le groupe poursuit ses efforts conformément au plan de marche qui doit le conduire en 2020. Les prévisions sont formulées sur la base d'un environnement qui devrait rester volatil et incertain. Danone s'attend à ce que le prix du lait baisse en Europe et aux Etats-Unis au premier semestre, avant un possible rebond d'ici la fin de l'année, et qu'il poursuive son ascension dans les pays émergents, tout au long de l'année, en particulier dans la CEI.

Concernant ses autres matières premières dont le plastique, le sucre ou les fruits, Danone entrevoit au global une inflation dont un des facteurs est lié à la récente dégradation des devises émergentes.

Cette année, le chiffre d'affaires devrait progresser entre +3% et +5% en données comparables, et la marge opérationnelle courante afficher une "progression solide". Le groupe continuera à se focaliser en parallèle sur la génération de cash-flow libre, mais sans fournir d'objectif précis. Le consensus pour 2016 s'établit actuellement à 22,62 MdsE de chiffre d'affaires (+0,8% en publié, +4,3% en organique) et 3,01 MdsE d'EBIT (13,35% de marge).

Une croissance renforcée en 2020

A l'horizon 2020, le groupe entend générer une croissance "forte, rentable et durable", soit une croissance supérieure ou égale à 5% qui intègrera entre +3% et +5% pour le Pôle Produits Laitiers Frais, entre +7% et +10% pour les Pôles Eaux et Nutrition Infantile et entre +6% et +8% pour le Pôle Nutrition Médicale. Par ailleurs, Danone s'engage à une progression annuelle de sa marge dont le principal levier est le redressement structurel de la marge du Pôle Produits Laitiers Frais. Danone anticipe pour le Pôle Produits Laitiers Frais, une amélioration de sa marge cumulée de plus de 200 points de base entre 2015 et 2020 par rapport à 2014, à taux de change constants.

 
0 commentaire - Danone poursuit sa mue en améliorant ses résultats
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]