Dassault Systèmes confirme ses objectifs 2016 et rachète l'allemand CST

Dassault Systèmes confirme ses objectifs 2016 et rachète l'allemand CST©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 juillet 2016 à 07h20

L'actualité est riche ce matin pour Dassault Systèmes, qui a publié ses résultats du second trimestre et annoncé le rachat de l'allemand CST pour 220 millions d'euros.

Côté résultats, le spécialiste des logiciels de simulation a réalisé (données non IFRS) un chiffre d'affaires de 754 millions d'euros, en progression de 4% en données publiées et de 6% à taux de change constants, pour une marge opérationnelle de 30,4% et un bénéfice net par action de 0,57 euro, en hausse de 8%. Cela se compare à des prévisions fixées en avril dernier à "entre 735 et 745 ME" de revenus, une marge de 29 à 30% et 0,53 à 0,55 euro de bénéfice net par action. Le groupe est coutumier des dépassements d'objectifs, à tel point que le consensus est souvent fixé au-dessus des projections du management. Fin juin, Dassault Systèmes disposait de 2,64 MdsE de trésorerie (2,35 MdsE fin 2015) et d'une dette stable d'1 MdE.

Les comptes semestriels sont "parfaitement conformes" aux objectifs financiers, souligne le directeur financier Thibault de Tersant. Dès février, le groupe avait indiqué prévoir au second semestre une accélération marquée de la croissance du chiffre d'affaires des nouvelles licences, et l'augmentation concomitante des investissements. C'est le scénario qui va se réaliser. Par conséquent, les objectifs annuels sont confirmés (données non-IFRS). Sur 2016, une croissance du chiffre d'affaires de 6% à 7% à taux de change constants, soit 2,99 à 3,015 MdsE, une marge opérationnelle d'environ 31%, et 2,40 euros de bénéfice net par action (+7%). Pour le seul troisième trimestre, l'objectif de chiffre d'affaires ressort entre 715 et 725 ME, la marge de l'ordre de 30% à 30,5%, et le BNPA entre 0,54 à 0,57 euro.

CST dans le périmètre pour 220 ME

Par ailleurs, Dassault Systèmes a donc bouclé aujourd'hui l'acquisition de CST, leader en technologie de simulation électromagnétique. Les 220 ME seront payés en numéraire. L'entreprise allemande "étend les capacités de Dassault Systèmes en matière de simulation réaliste multiphysique, sur tout le spectre de fréquences électromagnétiques". Le logiciel de CST est utilisé par des designers et des ingénieurs dans plus de 2.000 entreprises, dans les secteurs de la high-tech, du transport et de la mobilité, de l'aéronautique et défense et de l'énergie pour analyser et résoudre les interférences EM, veiller à la compatibilité et aux effets environnementaux pendant le développement des produits et l'intégration des systèmes. Le chiffre d'affaires de la société atteignait 47 ME en 2015. L'acquisition devrait être finalisée au quatrième trimestre 2016.

 
0 commentaire - Dassault Systèmes confirme ses objectifs 2016 et rachète l'allemand CST
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]