Devises: 5ème séance de baisse pour l'euro, la BCE met la pression

Devises: 5ème séance de baisse pour l'euro, la BCE met la pression©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 18 février 2016 à 18h45

La devise européenne a inscrit jeudi sa 5ème séance de baisse consécutive (une première depuis 10 mois), les marchés anticipant des mesures d'assouplissement supplémentaires de la part de la BCE, lors de sa prochaine réunion du 10 mars.

En début de soirée, l'euro reculait de 0,3% à 1,1094$, après avoir dépassé le seuil de 1,13$ jeudi dernier, soit un recul de près de 2% en 5 séances.

La publication, jeudi, des "Minutes" (compte-rendu) de la dernière réunion de la BCE, le 21 janvier dernier, a montré que les membres du conseil de politique monétaire ont été unanimes à estimer que la banque centrale devait prendre de nouvelles mesures en mars, quand elle disposera de projections macroéconomique plus précises sur l'inflation et sur le PIB de la zone euro.

Par ailleurs, la BCE s'est inquiétée du fait que sa politique indirecte d'affaiblissement de l'euro, via sa politique monétaire, avait moins bien fonctionné ces derniers mois. Malgré le programme d'assouplissement quantitatif (rachat d'actifs) et des taux de dépôt négatifs (à -0,3%), l'euro s'est en effet renforcé mécaniquement depuis la fin novembre. La devise européenne a bénéficié des turbulences financières mondiales, qui ont fait chuter les devises émergentes, entraînant un reflux des investisseurs vers des monnaies de réserve telles que l'euro et le yen.

Vers une inflation négative dans les prochain mois ?

Dans son compte-rendu, la BCE a estimé que la zone euro connaissait toujours une reprise économique modeste, mais a noté que "les risques baissiers ont de nouveau augmenté depuis le début de l'année sur fond d'incertitude accrue sur les perspectives de croissance des économies émergentes, de volatilité des marchés financiers et de risques géopolitiques".

Sur le front de l'inflation, certains signes montrent que la baisse des prix de l'énergie pourrait se répercuter sur ceux d'autres biens et services, précise l'institution européenne. "Une croissance plus faible qu'attendu des salaires, conjuguée au recul des anticipations d'inflation, pourrait aussi suggérer des risques accrus d'effets de second tour", a souligné la BCE.

Lors de sa conférence du 21 janvier, le président de la BCE, Mario Draghi, avait estimé que l'évolution des prix pourrait passer en territoire négatif début 2016, et avait assuré qu'"il n'y a pas de limites" à l'utilisation des instruments de politique monétaire à la disposition de l'institution.

Le 15 février, M. Draghi a répété, lors d'une audition devant le Parlement européen, que la BCE se tenait prête à assouplir davantage sa politique monétaire le mois prochain.

La Fed et l'OCDE également inquiets pour la croissance mondiale

De l'autre côté de l'Atlantique, la Réserve fédérale américaine s'est elle aussi inquiétée de l'aggravation des risques pesant sur la croissance mondiale. Dans les "Minutes" de sa réunion des 26 et 27 janvier derniers, publiées mercredi, les membres de la Fed se sont accordés pour dire que "l'incertitude a augmenté" et "beaucoup d'entre eux ont considéré que ces développements accroissaient les risques baissiers sur les prévisions" économiques.

Et ce jeudi, l'OCDE a tiré le signal d'alarme et abaissé ses prévisions de croissance mondiale, à 3% en 2016 (comme en 2015), contre +3,3% projeté en novembre dernier. "Les risques d'instabilité financière sont considérables, ainsi que l'ont montré les récentes baisses des cours des actions et des obligations observées à l'échelle mondiale, et la vulnérabilité grandissante de certaines économies émergentes exposées à des flux de capitaux volatils et aux effets d'un endettement interne élevé", a alerté l'Organisation de coopération et de développement économiques.

 
0 commentaire - Devises: 5ème séance de baisse pour l'euro, la BCE met la pression
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]