Devises : le dollar reste bien orienté après Yellen et Fischer

Devises : le dollar reste bien orienté après Yellen et Fischer©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 29 août 2016 à 14h27

Le dollar continue à gagner du terrain face à la monnaie européenne, toujours soutenu par les propos de la patronne de la Fed en fin de semaine dernière. Même si Janet Yellen est restée vague dans son intervention de vendredi, ne donnant aucun élément de calendrier, les marchés en ont retiré l'impression que les taux d'intérêt aux Etats-Unis allaient être relevés, peut-être dès le mois de septembre mais plus vraisemblablement en décembre.

"Au vu de la solide performance du marché de l'emploi qui persiste et de nos perspectives d'activité économique et d'inflation, je pense que les arguments en faveur d'une augmentation du taux des fonds fédéraux se sont renforcés ces derniers mois", a notamment déclaré la présidente de la Réserve fédérale américaine lors du symposium annuel des banquiers centraux de Jackson Hole. Selon le baromètre FedWatch de CME Group, le marché évalue désormais à plus de 30% les chances d'un relèvement des taux de la Fed dès sa prochaine réunion de septembre.

En outre, le Vice-Président Fischer, a déclaré sur CNBC que les propos de la présidente de la Fed étaient compatibles avec un relèvement de taux dès septembre, voire plusieurs d'ici à la fin de l'année. "Elle (Janet Yellen) a fait savoir au marché qu'elle aimerait relever les taux, ce qui veut dire que les chiffres de l'emploi de vendredi sont très importants".

"Fischer a confirmé la large vue du Comité de politique monétaire de la Fed quant au fait que l'économie a continué à se renforcer et que les taux d'intérêt devraient être relevés progressivement, peut-être à nouveau le mois prochain, si le rapport sur l'emploi de cette semaine soutient une hausse des taux", explique Stewart Richardson, CIO chez RMG Wealth Management. "Les taux américains sont susceptibles d'augmenter, alors que la Banque centrale européenne, la Banque du Japon et la Banque d'Angleterre sont toujours cherchent toujours à assouplir leur politique. Cette divergence de politique devrait être favorable pour le dollar".

L'euro recule de 0,2% actuellement face à la monnaie de l'oncle Sam, à 1,117$ entre banques.

 
1 commentaire - Devises : le dollar reste bien orienté après Yellen et Fischer
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]