Devises : Mario Draghi renvoie l'euro au tapis !

Devises : Mario Draghi renvoie l'euro au tapis !

Liasse billets

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 20 novembre 2015 à 19h49

Le rebond technique de l'euro observé jeudi aura été de courte durée. Dès vendredi, la devise européenne est repartie à la baisse face au billet vert, plombée par un discours du président de la BCE Mario Draghi, qui a réaffirmé fermement que la BCE se tenait prête à assouplir davantage sa politique monétaire afin de relancer l'inflation.

En fin de journée, l'euro s'échangeait à 1,0648$, en baisse de 0,8%, proche de ses plus bas niveaux depuis 7 mois. La veille, il avait effectué un rebond technique de 0,7%, mais les spéculations sur une chute jusqu'à la parité de 1 euro pour 1 dollar restent très vivaces, compte tenu de la divergence croissante entre les politiques monétaires de la Fed et de la BCE...

Alors que la Fed devrait relever ses taux directeurs le 16 décembre, Mario Draghi a en revanche confirmé la volonté de la BCE d'assouplir encore sa politique pour relancer l'inflation."Si nous estimons que la trajectoire de notre politique n'est pas suffisante pour atteindre notre objectif, nous ferons ce que nous devons pour faire remonter l'inflation aussi vite que possible", a affirmé le patron de la BCE dans un discours prononcé à Francfort devant le Congrès bancaire européen.
"En menant nos estimations sur les risques à la stabilité des prix, nous n'ignorons pas le fait que l'inflation est basse depuis un certain temps", a-t-il ajouté.

Les propos de M. Draghi ont dissipé les doutes qui étaient apparus la veille sur les intentions de la BCE. Les Minutes de la dernière réunion de la banque centrale européenne avaient ainsi montré que le conseil était plutôt divisé en octobre au sujet d'une nouvelle baisse des taux directeurs.

L'inflation dans la zone euro reste bien inférieure à l'objectif de 2% de la BCE

Or, les attentes des marchés financiers sont très fortes à l'approche de la prochaine réunion de la BCE, prévue le 3 décembre prochain. Le programme de rachat d'actifs (QE) pourrait notamment être élargi en taille et en durée, et les taux d'intérêts, notamment le taux de dépôt, qui rémunère l'argent déposé par les banques à la BCE, pourraient encore être abaissés. Le taux de dépôt est déjà négatif, à -0,2%, depuis janvier dernier, afin d'inciter les banques à faire crédit plutôt que de déposer leur cash, à perte, dans les coffres de la BCE.

En octobre, l'inflation dans la zone euro s'est établie à +0,1% sur un an, après un recul des prix de 0,1% en septembre sur un an. L'inflation sous-jacente (hors énergie, tabac, alcool et produits alimentaires), a atteint 1% le mois dernier, en légère hausse par rapport à septembre (+0,9%), mais toujours insuffisante au regard des objectifs de la BCE, qui vise le retour à une hausse des prix proche de 2%.

Lors de son intervention, Mario Draghi a aussi souligné la faiblesse de la croissance mondiale, qui sera en 2015 "la plus faible depuis 2009", et la lenteur de la reprise, notamment dans la zone euro, par rapport aux précédentes récessions, ce qui est de nature à justifier des mesures d'assouplissements exceptionnelles de la part de la plupart des banques centrales dans le monde.

 
1 commentaire - Devises : Mario Draghi renvoie l'euro au tapis !
  • avatar
    erwanimanee -

    IL EST ENFIN TEMPS DE SUPPRIMER Schengen , et de dechoir de la nationalité des prestations Tout gratuit les terroristes ceux qui prechent dans les mosquées la haine de la FRANCE SAUF SON FRIC

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]