Devises : Trump fait chuter le dollar, May fait remonter la livre...

Devises : Trump fait chuter le dollar, May fait remonter la livre...©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 17 janvier 2017 à 19h25

La séance de mardi fera date dans la mémoire des cambistes, qui ont assisté à une nette baisse du dollar, ainsi qu'à un rebond spectaculaire de la livre sterling, à la suite de déclarations politiques de Donald Trump s'inquiétant d'un dollar fort, et de Theresa May annonçant un "Brexit dur".

Mardi en fin de soirée, le dollar cédait environ 1% face à l'euro, qui est remonté à plus de 1,07$. Quant à la livre sterling, elle a flambé de 2,7% à 1,2376$ après avoir perdu plus de 1% la veille.

Un Brexit dur, mais soumis au vote du Parlement

A Londres, dans un discours très attendu, la Première ministre britannique Theresa May a confirmé l'option d'un Brexit dur, avec une sortie du marché unique pour le Royaume-Uni. Cependant, Mme May s'est aussi engagée à soumettre l'accord final sur le Brexit à un vote du Parlement, ce qui a quelque peu rassuré les marchés.

L'envolée de la livre était néanmoins attribuée essentiellement mardi à des rachats de positions vendeuses prises ces derniers jours à l'approche du discours de Theresa May. La livre sterling reste en berne depuis le référendum sur le Brexit du 23 juin 2016, ayant dégringolé de près de 17% depuis cette date par rapport au dollar.

Donald Trump conscient des dangers du dollar fort...

Aux Etats-Unis, Donald Trump a fait trébucher le dollar, en déclarant dans un entretien avec le 'Wall Street Journal' que le cours du billet vert était actuellement trop élevé. Le président élu, qui doit être officiellement investi vendredi, a notamment attribué la vigueur du dollar à la trop grande faiblesse du yuan chinois orchestrée par Pékin...

Donald Trump a ainsi déclaré au 'WSJ' que "je leur (aux Chinois) parlerai en premier lieu". Mais, a-t-il ajouté, "nos entreprises ne peuvent soutenir la concurrence avec eux parce que notre monnaie est forte et cela nous tue".

Un haut conseiller de Donald Trump s'est lui aussi inquiété du dollar fort, mardi, au Forum économique mondial de Davos, en Suisse. Anthony Scaramucci, qui a été désigné conseiller à la Maison blanche, a estimé que le président élu aura plus de mal à tenir sa promesse de revitaliser l'économie américaine si la situation de dollar fort persiste.

"Nous devons faire attention à l'appréciation de la devise, pas seulement à cause de ce qui se passe dans le monde mais aussi à cause de son impact interne aux Etats-Unis", a déclaré M. Scaramucci, qui a été l'un des co-fondateurs du "hedge fund" SkyBridge.

 
0 commentaire - Devises : Trump fait chuter le dollar, May fait remonter la livre...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]