Direct Energie espère démarrage les travaux à Landivisiau au premier semestre 2018

Direct Energie espère démarrage les travaux à Landivisiau au premier semestre 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 mai 2017 à 07h22

C'est une (bonne) nouvelle attendue de longue date par Direct Energie : la Commission européenne a validé l'aide publique en faveur de la centrale au gaz de la Compagnie électrique de Bretagne à Landivisiau. "La mesure répond aux préoccupations liées à la sécurité d'approvisionnement électrique en Bretagne et est à la fois proportionnée et nécessaire", a estimé l'exécutif européen. Direct Energie, en consortium avec Siemens, avait remporté l'appel d'offres en 2012. L'accord comprenait notamment le versement d'une subvention de 94.000 euros par mégawatt par an sur une période de 20 ans, en contrepartie d'une obligation de production à la demande du gestionnaire du réseau.

Une seule condition

Bruxelles a estimé, au terme de son enquête approfondie, que la France a démontré la nécessité de la mesure en vue de la construction d'une centrale électrique viable à même de garantir des niveaux de tension suffisants dans cette partie du réseau électrique. Elle a aussi prouvé que la mesure était appropriée et que les montants octroyés sont proportionnés par rapport au taux de rendement escompté du bénéficiaire. L'autorisation est cependant soumise à une condition : la Compagnie électrique de Bretagne ne doit pas vendre d'électricité produite dans sa centrale de Landivisiau sur la base de contrats à long terme à des entreprises détenant plus de 40% du marché français de la capacité de production d'électricité. En d'autres termes, pas à EDF. Le régulateur craignait qu'une situation de monopole ne s'installe si la centrale vendait sa production à l'opérateur historique.

Direct Energie détient un intérêt de 60% dans la Compagnie d'électricité de Bretagne. Direct Energie espère désormais "un traitement rapide des recours déposés sur les autorisations du projet dont la construction, sous cette réserve, pourrait démarrer au 1er semestre 2018", a fait savoir le groupe dans un communiqué. Le projet nécessite 450 ME d'investissements.

 
2 commentaires - Direct Energie espère démarrage les travaux à Landivisiau au premier semestre 2018
  • ma450 -

    Bruxelles la ''solidarité'' avec les boches tout est dit .Merkel dirige l'UE ,Finalement les boches ont gagnés la guerre .

    yves93 -

    "Boche" est un terme raciste. Attention !!!

    Il désignait l'occupant allemand pendant la seconde guerre mondiale. Or nous ne sommes plus à cette époque et non plus en situation d'occupation par l'Allemagne. Modération donc dans le futur, s'il vous plait.

    Quant au partage de la société entre Siemens et Direct Energie, je suis tout à fait d'accord. Une petite entreprise locale ne peut rien faire seule face au rouleau compresseur EDF. Ce genre de coopération doit être étendu sinon c'est la mort de toute nos PME tout comme l'exportation sans entrave douanière (comme le suggérait le mauvais perdant de l'élection présidentielle française récente) et la coopération internationale.

  • ma450 -

    Direct Energie, en consortium avec Siemens, les boches comme par hasard ,

    dabors -

    C'est quoi un Boche, quelqu'un qui a tout compris et qui n'attend pas tout de la société ?

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]