Dividende stable pour Icade, qui va faire disparaître HoldCo

Dividende stable pour Icade, qui va faire disparaître HoldCo©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 février 2016 à 06h42

Le groupe immobilier Icade a enregistré une contraction de -16,2% de son chiffre d'affaires 2015 à 1,44 milliard d'euros, pour un excédent brut opérationnel en retrait de -3,5% à 501,5 millions d'euros. Le bénéfice net courant est en revanche en nette amélioration à 358,3 ME, dont 300 ME part du groupe. Il convient de noter que l'entreprise a enregistré environ 600 ME de charges d'amortissement et de dépréciations, qui entraînent le résultat net publié en pertes de -207,6 ME.

Les ratios immobiliers font apparaître un résultat net récurrent foncière (au standard EPRA) de 273 ME (+1,2%) pour un cash-flow net courant de 300,1 ME (-5,6%). L'actif net réévalué triple net par action se contracte de près de 3% à 73,10 euros (75,50 euros fin 2014), notamment à cause de la baisse de valorisation du portefeuille des parcs d'affaires après revue en profondeur des business plans. Le coût de la dette nette est en nette amélioration, puisqu'il passe de 3,07% à 2,71%. Le ratio LTV est en légère hausse à 38%. Le ROE promotion recule fortement de 9,7% à 4,3%.

Coupon reconduit, avant de fluctuer en fonction des cash-flows

Un dividende stable de 3,73 euros par action sera proposé aux actionnaires. Le management, qui a présenté à l'automne son plan stratégique, envisage une croissance de 3% de son cash-flow net récurrent cette année, grâce à une augmentation du taux d'occupation financier sur la foncière tertiaire, l'effet en année pleine de l'acquisition de 18 cliniques par la foncière santé et une contribution positive de l'activité promotion, dont l'envergure a volontairement été réduite. Le ratio LTV devrait rester contenu sous les 40%. Le conseil d'administration a confirmé que la politique de dividende sera désormais fondée sur l'évolution du cash-flow net courant.

Disparition programmée du holding CDC-Groupama

Parallèlement au communiqué sur les résultats annuels, Icade a annoncé que la Caisse des Dépôts et Groupama envisagent une simplification de la structure de détention de leur participation dans le groupe immobilier, qui prendrait la forme d'une fusion-absorption de HoldCo SIIC par Icade. HoldCo SIIC détient environ 52% du capital d'Icade. Elle est elle-même détenue par la CDC (75%) et Groupama (Groupama Gan Vie, 25%). Sur cette base, la CDC détiendrait en direct 39% du capital d'Icade, Groupama 13%, le public 47,7% et le salariés 0,3%. Deux commissaires à la fusion ont été désignés et un comité ad hoc a été créé au sein de la société pour mener à bien les opérations. La fusion serait accompagnée de la signature d'un nouveau pacte d'actionnaires entre la CDC et Groupama, agissant de concert. Elle sera soumise à l'approbation des actionnaires d'Icade et reste conditionnée à l'obtention de certaines autorisations et dérogations boursières.

 
0 commentaire - Dividende stable pour Icade, qui va faire disparaître HoldCo
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]