Duc : 180 ME de chiffre d'affaires et un projet de filialisation en Finistère

Duc : 180 ME de chiffre d'affaires et un projet de filialisation en Finistère

poulet volaille

Boursier.com, publié le vendredi 19 février 2016 à 19h23

Au cours du 2e semestre 2015, le Groupe Duc a enregistré un chiffre d'affaires de 89 millions d'euros. Il porte les facturations annuelles 2015 à 180,61 ME, en baisse de -2,54% par rapport à 2014.

Durant l'année 2015, Duc a évolué dans un marché perturbé, marqué par une consommation de volaille en baisse et l'arrivée de plusieurs cas d'influenza aviaire dans le Sud-Ouest de la France en fin d'année. Ce phénomène d'influenza a des conséquences significatives pour le groupe puisque de nombreux pays ont fermé leurs frontières aux produits français, notamment la Chine et l'Afrique du Sud, deux principaux débouchés à l'export pour le Groupe. Pour la Chine en particulier, le Groupe, qui enregistrait des volumes d'activité remarquables sur le 2nd semestre (+2ME), a stoppé net le 24 novembre toutes les exportations vers ce pays. En outre, la GMS, le Groupe Duc est impacté par la baisse significative des volumes et de l'activité (-3 ME) sur certaines gammes de produits élaborés de volaille, en grande partie liée à la fin du contrat qui liait le Groupe Duc à Keranna Productions, signé au moment de la vente du site de Plumelin en avril 2011. Les volumes et l'activité en 'RHF Surgelé' sont en repli (-4 ME) avec des prix tirés à la baisse par une concurrence exacerbée des produits d'importation. La gamme festive de Noël a bien fonctionné cette année L'activité en Bulgarie, à marque Duc, continue à bien se développer et a atteint un chiffre d'affaires de 4 ME HT en 2015.

Augmentation de capital avant le terme du 1er semestre 2016

Duc précise qu'à la suite de la signature du protocole de conciliation au cours de l'été 2015, l'actionnaire de référence a apporté en compte-courant 2,8 ME qui permettent de mettre en oeuvre la procédure d'augmentation de capital et la reconstitution des fonds propres. Ces opérations devraient pouvoir se réaliser avant la fin du 1er semestre 2016.

Marché morose

Au regard de l'épisode d'influenza aviaire, Duc n'a aucune visibilité sur la durée de l'épisode Le marché étant morose et bloqué pour partie au niveau de l'export, le groupe entend concrétiser rapidement de nouveaux débouchés et entrevoit quelques opportunités sur le marché intérieur.

L'environnement concurrentiel du groupe se concentre et pourrait constituer une opportunité de prise de parts de marché pour Duc, à condition de mettre en oeuvre son programme d'investissements destiné à gagner en compétitivité

Filialisation de l'usine de Riec-sur-Belon

Afin de s'adapter aux contraintes de marché et d'améliorer sa compétitivité en donnant une place prépondérante à l'innovation et à l'export et en consolidant sa position de leader sur le marché des produits certifiés non-OGM., le Groupe Duc a engagé une phase d'optimisation de son organisation par le biais d'un projet de filialisation de son activité dédiée à la 'filière dinde' exercée sur le site de Riec sur Belon. Cette filialisation serait réalisée par le biais d'un apport partiel d'actif soumis au régime des scissions au profit d'Alpha, filiale détenue à 100 % par la société Duc. Cette filiale serait ultérieurement dénommée Volefi (Volailles et élaborés du Finistère).

Ce projet a reçu l'approbation du Conseil d'administration et sera soumis à l'approbation des actionnaires lors de l'Assemblée générale extraordinaire du 31 mars 2016.

 
0 commentaire - Duc : 180 ME de chiffre d'affaires et un projet de filialisation en Finistère
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]