Economie : nervosité des États-Unis vis-à-vis des engagements climatiques

Economie : nervosité des États-Unis vis-à-vis des engagements climatiques©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 juin 2017 à 10h15

Dans une étude économique, Natixis estime que la nervosité des États-Unis vis-à-vis des engagements climatiques pourrait s'expliquer s'ils n'avaient pas d'autre avantage comparatif significatif que les énergies fossiles. L'étude regarde donc les possibles autres avantages comparatifs des États-Unis : les compétences de la population active ; la modernisation du capital des entreprises ; la taille du secteur des Nouvelles Technologies ; la Recherche, l'innovation ; les universités d'élites ; ou encore le développement des énergies renouvelables. "Nous voyons que les États-Unis ont aussi comme avantage comparatif les universités d'élites, les énergies renouvelables, la recherche et l'innovation", explique Natixis. "Les États-Unis ne sont donc pas du tout acculés à utiliser comme seul avantage comparatif les énergies fossiles".

 
1 commentaire - Economie : nervosité des États-Unis vis-à-vis des engagements climatiques
  • FelixM -

    "Les États-Unis ne sont donc pas du tout acculés à utiliser comme seul avantage comparatif les énergies fossiles".

    En effet, seuls Trump et Pruitt peuvent le croire.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]