EDF : le chiffre d'affaires est stable au 1er trimestre

EDF : le chiffre d'affaires est stable au 1er trimestre

Jean-Bernard Lévy PDG EDF

Boursier.com, publié le mardi 09 mai 2017 à 20h36

Au 1er trimestre, le chiffre d'affaires du Groupe EDF s'élève à 21,1 milliards d'euros, stable en organique par rapport au 1er trimestre 2016.

En France, le chiffre d'affaires des Activités de production et de commercialisation, est en hausse organique de 1,7% à 11,354 MdsE en lien notamment avec les volumes de ventes Arenh. Le chiffre d'affaires des Activités régulées est en hausse organique de +1,6% à 4,862 MdsE, soutenu par l'évolution positive de l'indexation du TURPE 4 en 2016. Au Royaume-Uni, la baisse organique de -1,8% du chiffre d'affaires à 2,568 MdsE (-12,3% en données publiées) reflète majoritairement la baisse des prix de marché. En Italie, le chiffre d'affaires est de 2,797 MdsE. Il est en baisse organique de -10,4% (-10,3% en données publiées) en raison principalement de la baisse des prix réalisés dans le gaz, cette baisse étant sans effet sur la marge. Le chiffre d'affaires du segment Autres métiers est de 2,153 MdsE, en hausse organique de +5,9% (+2,153% en données publiées) principalement due aux services énergétiques. Le chiffre d'affaires du segment Autre international est en baisse organique de -2,3% à 1,467 MdsE (-5,1% en données publiées), en raison de la révision contractuelle du tarif du contrat de vente d'électricité d'EDF Norte Fluminense qui a eu lieu fin 2016.

Objectifs

EDF confirme ses objectifs 2017 à savoir :
- Production nucléaire : 390 - 400 TWh
- Ebitda : 13,7 - 14,3 Mds
- Endettement financier net/Ebitda : inférieur ou égal à 2,5x
- Taux de distribution du résultat net courant : 55% a 65%

Pour 2018, EDF anticipe :
- Charges opérationnelles : -0,7 MdE par rapport à 2015
- Ebitda : supérieur ou égal à 15,2 MdsE
- Investissement net hors Linky, nouveaux développements et cessions d'actifs : environ 10,5 MdsE
- Cash flow : supérieur ou égal à 0
- Endettement financier net/ EBITDA : inférieur ou égal à 2,5x
- Taux de distribution du résultat net courant : 50%

Au-delà de 2018, EDF vise
- Réduction des charges opérationnelles : supérieur ou égal à 1 MdE en 2019 par rapport à 2015
- Cessions d'actifs sur 2015-2020 : au moins 10 MdsE
- Taux de distribution du résultat net courant : 45% à 50%.

 
0 commentaire - EDF : le chiffre d'affaires est stable au 1er trimestre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]