EDF : timide rebond après la coupure d'hier

EDF : timide rebond après la coupure d'hier©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 14 novembre 2017 à 18h07

EDF a tenté un rebond timide de 0,6% ce mardi à 10,58 euros après sa chute d'hier de plus de 10% dans la foulée de son 'warning'... Le groupe a soldé une partie de son aventure polonaise en signant la vente des actifs de cogénération et de production d'électricité d''EDF Polska au groupe public local PGE. La transaction a été réalisée sur la base d'une valorisation d'environ 6,1 milliards de zlotys pour 100% du périmètre (soit près de 1,4 milliard d'euros. Elle contribuera à désendetter EDF à hauteur de 1 MdE. Les actifs concernés sont la centrale de Rybnik, les centrales de cogénération au charbon de Cracovie, Czechnica, Gdansk, Gdynia, Torun et Wroclaw ainsi que les centrales de cogénération au gaz de Zawidawie et Zielona Gora, représentant une capacité totale installée de 4,4 GWth et 1,4 GWe. Il inclut également les réseaux de chaleur de Czechnica, Torun, Zawidawie et Zielona Gora.

Cette opération s'inscrit dans le cadre du plan de cession d'actifs d'au moins 10 MdsE engagé par l'énergéticien sur la période 2015-2020, désormais réalisé à hauteur de 8 MdsE. Elle aura également pour effet de réduire l'empreinte carbone du groupe EDF d'environ 23%. Le groupe EDF reste présent en Pologne, via ses filiales EDF Energies Nouvelles, DK Energy Polska et Fenice Poland...

Natixis, dans une note datée de ce mardi, revient quant à lui sur les déceptions chiffrées de la veille : "A l'issue de la troisième révision à la baisse d'objectifs du groupe (production nucléaire et/ou guidances financières), depuis les semestriels annoncés en juillet, nous maintenons notre recommandation Neutre et notre objectif de cours à 9,50 euros" commente le broker qui a révisé en baisse son attente d'EBITDA 2018 de 15,20 MdsE à 14,80 MdsE pour la caler sur le nouvel objectif 2018 à savoir une fourchette comprise entre 14,6 MdsE et 15,3 MdsE.

 
4 commentaires - EDF : timide rebond après la coupure d'hier
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Puisque ça censure de l'autre côté !

    référence à l'article :

    Avec le « Seigneur des anneaux », Amazon veut lutter contre Neflix et HBO dans les séries TV
    Statut : refusé
    Il y a 21 minutes
    le 14 11 2017 à 18 46

    Et dire que les contribuables français sont mis à contribution pour financer l'audiovisuel public pour que ne sorte en production que quelques séries à la marge. Les chiffres sont là et ne témoignent pas en faveur de la France.
    faut-il demander aux salariés fonctionnaires de rembourser les sommes d'argent reçu de l’êtat Français?
    hollande ne s'est pas privé d'augmenter les intermittents du spectacle et le résultat est là sous nos yeux : la France est envahie par des séries d'autres pays européens et américaines.

    Franchement quelle honte pour l'audiovisuel français qu'une telle situation ! que d'argent du contribuable de dépensé pour rien.

  • avatar
    Mafiosi -

    Game is over .......

  • avatar
    Mafiosi -

    A la poubelle les losers ......

  • avatar
    Mafiosi -

    On est pas intéressé par les losers .......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]