EDF, toujours mal-aimé des bureaux d'études

EDF, toujours mal-aimé des bureaux d'études©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 janvier 2017 à 10h07

Le dossier EDF n'est décidément pas du goût de la Deutsche Bank, qui recommande de vendre le dossier depuis plusieurs années. L'analyste a planté une banderille supplémentaire, en réduisant de 7 à 6 euros son objectif de cours, soit la valorisation la plus basse des 25 bureaux d'études dont nous avons connaissance. La note date de la fin décembre mais elle figure dans la mise à jour quotidienne du bureau d'études parue ce matin. Après le nouvel avertissement lancé par l'énergéticien fin 2016, l'analyste Martin Brough a réduit de moitié ses anticipations de bénéfice par action pour 2017. "La combinaison de prix de l'énergie plus faibles et de rachats énergétiques onéreux plombe le groupe", estime le spécialiste, qui pense aussi qu'après l'élection présidentielle, le futur gouvernement va réclamer de nouveaux réacteurs nucléaires. Or Brough pense que cela ne pourra se faire sans une restructuration financière XXL, qui sera nécessairement dilutive pour les actionnaires.

Des bureaux d'études sur la défensive

Le cours moyen des 24 analystes recensés par S&P Global Market Intelligence qui suivent le titre est actuellement de 11,068 euros. Il était de 17,55 euros il y a un an. Sur ce total, 7 sont positifs, 8 neutres et 9 négatifs, ce qui en fait l'une des actions parmi les moins prisées de la place. L'analyste dont les recommandations sont les plus fiables sur EDF depuis un an, Juan Rodriguez chez AlphaValue, est à la vente avec une valorisation de 8,11 euros l'action. L'analyste qui a le taux de recommandations le plus favorable dans le secteur et sur la valeur (à égalité avec AlphaValue) sur un an, Sofia Savvantidou d'Exane BNP Paribas, est également négative, à sousperformance avec un objectif à 9 euros. Le titre cote actuellement 9,803 euros après avoir cédé -28,7% en 2016.

 
0 commentaire - EDF, toujours mal-aimé des bureaux d'études
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]