EDF : trop d'incertitudes pour y aller selon Bryan Garnier

EDF : trop d'incertitudes pour y aller selon Bryan Garnier

ampoule électricité énergie EDF

Boursier.com, publié le mardi 11 juillet 2017 à 14h54

Ce n'est pas le moment d'investir sur EDF. Tel est l'avis de Bryan Garnier qui réitère son conseil "neutre" sur la valeur.

Alors que Nicolas Hulot a évoqué hier la fermeture de 17 réacteurs nucléaires d'ici à 2025, le courtier considère qu'il faudrait arrêter plus de réacteurs pour pouvoir faire passer la part du nucléaire en France d'environ 75% aujourd'hui à 50% d'ici 2025. Ces fermetures devront de plus être compensées par des capacités supplémentaires au niveau des énergies renouvelables avec des hypothèses impliquant une mise en service trop agressive selon le courtier, et une pression potentielle à la baisse sur les prix de l'électricité à moyen-terme. Enfin, ces fermetures potentielles augmenteraient encore l'incertitude quant à la capacité d'EDF à financer le démantèlement de ces réacteurs.

Au final, malgré des multiples attractifs et des stratégies prometteuses dans le segment des énergies renouvelables et des services, le broker juge l'indécision encore trop élevée sur l'entreprise ainsi que sur le titre (présence du gouvernement français dans le capital, incompatibilité apparente entre les différents scenarii du PPE et la loi française de transition énergétique, incertitude quant à la mise en oeuvre potentielle d'un prix plancher pour le carbone en France ou en Europe). BG considère néanmoins que la politique gouvernementale mise en place est positive pour les acteurs des énergies renouvelables (Albioma, Voltalia et Engie) sur lesquelles il a une recommandation à l'"achat".

 
0 commentaire - EDF : trop d'incertitudes pour y aller selon Bryan Garnier
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]