EDF : un plan d'économies d'un milliard d'euros en vue ?

EDF : un plan d'économies d'un milliard d'euros en vue ?

électricité ligne haute tension

Boursier.com, publié le jeudi 14 avril 2016 à 21h12

EDF travaillerait à un vaste plan d'économies ! Selon le site internet du 'Figaro', qui publie jeudi soir ces informations, un plan drastique d'économies des charges d'exploitation, de l'ordre d'un milliard d'euros, serait sur la table.

Ce plan a été expressément demandé par les pouvoirs publics en contrepartie des garanties apportées par l'Etat pour sécuriser la trajectoire financière de l'entreprise, ajoute le quotidien.

Réduire les effectifs ou modifier la grille des rémunérations ?

Il y a deux mois et demi, l'électricien public, dont l'Etat contrôle 84% du capital, avait déjà annoncé 3.500 suppressions de postes, soit 5% des effectifs de la maison mère, dans le cadre de son plan à moyen terme (PMT) sur la période 2016-2018.

Le groupe compte donc aller plus loin, et travaillerait sur deux pistes en particulier, une réduction accrue des effectifs et une modification de la grille de rémunération de ses agents, précise le journal, qui ne cite pas de sources.

EDF, déjà fortement endetté, doit faire face à de lourds investissements, notamment un projet de construction de deux réacteurs nucléaires EPR en Grande-Bretagne, à Hinkley Point. Le coût de ce chantier est estimé à 24 milliards d'euros, dont 66,5% à la charge du seul EDF.

Le projet de Hinkley Point au coeur des enjeux d'avenir d'EDF

Compte-tenu des risques liés à ce projet, Hinkley Point est critiqué en interne et a même entraîné la démission, en mars, du directeur financier d'EDF Thomas Piquemal. La décision d'investissement finale a été reportée du 30 mars à début mai.

Jeudi, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, a indiqué aux syndicats d'EDF qu'il n'avait "pas encore pris sa décision", ont indiqué des sources syndicales. Selon les syndicats d'EDF cités par l'agence 'AFP', le ministre de l'Economie aurait ainsi prévenu qu'il ne "s'engagerait pas à la légère" sur ce dossier.

En mars, à la demande du PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy, Emmanuel Macron et Michel Sapin ont fait savoir que l'Etat français était prêt à sécuriser la situation financière du groupe. Parallèlement, la presse a fait état d'un projet d'augmentation de capital de 12 milliards d'euros pour EDF, qui n'a pas été confirmé à ce jour.

Le 27 mars dernier, le 'Journal du Dimanche' affirmait qu'une courte majorité d'administrateurs de l'électricien public seraient désormais prêts à voter pour un report du projet de Hinkley Point de deux à trois ans.

 
0 commentaire - EDF : un plan d'économies d'un milliard d'euros en vue ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]