Emirates n'aurait pas renoncé à un A380 survitaminé

Emirates n'aurait pas renoncé à un A380 survitaminé

Emirates Airlines

Boursier.com, publié le mercredi 07 juin 2017 à 14h32

A l'heure où les cadences de production de l'A380 sont menacées par l'absence de commandes nouvelles, toute rumeur est bonne à prendre pour le très gros porteur, même s'il s'agit de bruits de couloirs déjà rabâchés. Emirates, le transporteur qui a donné ses lettres de noblesse au géant des airs, pourrait en commander 20 de plus. La compagnie de Dubaï en opère déjà 94, sur un contrat de 142, soit 44,8% des 317 A380 qui constituent le carnet de commandes d'Airbus depuis le lancement de la commercialisation de l'appareil. Mais si l'industriel européen veut étoffer son carnet, il lui faudra sans doute améliorer la rentabilité de son avion, a appris Bloomberg de sources bien informées. Interrogé par l'agence financière, Emirates a botté en touche : non, il n'y a pas de projets d'acheter de nouveaux A380 pour l'instant mais, oui, la compagnie discute en permanence d'améliorations sur les appareils existants ou les nouveaux modèles. Les informateurs de Bloomberg ont laissé entendre qu'une nouvelle commande est possible avant la fin de l'année.

Le patron d'Emirates espère toujours convaincre Airbus et le motoriste Rolls-Royce de proposer une motorisation plus sobre que le Trent 900, l'un des deux réacteurs disponibles sur le très gros porteur avec le GP7200 d'Engine Alliance. Mais les deux industriels renâclent à lancer un développement qui n'intéresserait qu'un client. En avril dernier, l'avionneur européen avait annoncé être en mesure d'installer jusqu'à 81 passagers additionnels dans l'A380 dans une configuration multiclasse, en procédant à plusieurs aménagements cabine, dont la suppression du grand escalier, le recalibrage de l'escalier avant ou l'utilisation de sièges aux structures moins larges. De quoi faire entrer 575 passagers en quatre classes, contre un peu moins de 500 actuellement sur les modèles les plus usités. En version bête de somme, avec classe unique, l'A380 est certifié jusqu'à 853 passagers, mais aucune compagnie n'a choisi de l'exploiter ainsi.

 
0 commentaire - Emirates n'aurait pas renoncé à un A380 survitaminé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]