Encres Dubuit sort du bourbier brésilien

Encres Dubuit sort du bourbier brésilien

Palais Brongniart à Paris

Boursier.com, publié le mardi 26 juillet 2016 à 11h46

Le groupe Encres Dubuit était très en retard dans la publication des résultats annuels de l'exercice clos le 30 septembre 2015. Les chiffres ont finalement été publiés hier soir, mais la direction prévient que les résultats semestriels du millésime 2015/2016 clos au 31 mars dernier, seront eux aussi retardés. En cause, la procédure judiciaire lancée par le groupe au début de l'année 2014 à l'encontre des actionnaires minoritaires de sa filiale brésilienne, qui avait abouti à la signature d'un protocole transactionnel homologué par la justice le 14 octobre 2014. La transaction a permis de désengager totalement la responsabilité de la société dans les affaires brésiliennes et de céder les parts dans Dubuit Paint. L'opération brésilienne a d'ailleurs été dénouée comptablement dans les comptes 2014/2015.

Les commissaires aux comptes avaient refusé de certifier les comptes 2012/2013 et 2013/2014, en raison des incertitudes pesant sur les comptes des filiales brésiliennes. Ceux de 2014/2015 font l`objet d`une certification avec réserve étant donné que les valeurs retenues des capitaux propres pour le calcul de la perte sur cession d`activité abandonnée sont issues des comptes des filiales brésiliennes qui ont fait l`objet d`un refus de certification. Il en résulte une réserve sur le résultat de cession des activités brésiliennes. La société a demandé et obtenu du tribunal de commerce de Meaux l'autorisation de reporter son assemblée générale. Une prorogation a été accordée jusqu'au 30 septembre prochain.

L'exercice 201/2015 s'est donc soldé par un chiffre d'affaires de 21,4 millions d'euros, en progression de 12,8%. La marge brute d'exploitation est passée de 61,6 à 63% tandis que le résultat opérationnel courant approche les 2 ME, soit une marge de 9,2%, alors qu'il était à peine positif lors de l'exercice antérieur. Le bénéfice net ressort à 0,86 ME part du groupe. Les capitaux propres ressortaient à 19,4 ME à fin septembre, pour une trésorerie de 5,3 ME et une dette financière de 0,6 ME.

Le dénouement des opérations brésiliennes a entraîné une perte de 0,65 ME. Le groupe a reçu en contrepartie de la cession de sa participation dans les filiales brésiliennes deux sites industriels situés au Brésil, actuellement loués (le bien immobilier de Pinda est sous compromis de vente en euro au profit des anciens associés minoritaires).

Le spécialiste des encres de haute technologie a publié son chiffre d`affaires du premier trimestre (octobre 2015 à décembre 2015) en hausse de 1,4% à 5,1 ME. Sur la totalité de l'exercice, il s`attend à une temporisation de son activité en Chine liée au ralentissement enregistré sur les marchés des smartphones et des tablettes sur le premier semestre 2016. Le groupe poursuit par ailleurs son développement à l`international et plus précisément en Afrique, Moyen-Orient et Asie.

 
0 commentaire - Encres Dubuit sort du bourbier brésilien
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]