Enertime : de nouvelles avancées sur le chemin de l'efficacité énergétique

Enertime : de nouvelles avancées sur le chemin de l'efficacité énergétique©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 29 juin 2017 à 19h23

La 'CleanTech' français au service de l'efficacité énergétique industrielle et de la production d'énergie renouvelable décentralisée (biomasse et géothermie), Enertime, étend son développement à la valorisation énergétique des énergies de pression sur les réseaux de gaz.

Déposée fin 2015, la demande de brevet pour des "dispositifs et procédés d'extraction et de valorisation de l'énergie de détente d'un gaz sous pression non chauffé" a été publiée le 23 juin 2017 par l'Institut National de la Propriété Intellectuelle avec un rapport de recherche favorable.

"Cette technologie que nous développons depuis plus de 4 ans complète notre gamme de solutions pour la transition énergétique dans les territoires et l'efficacité énergétique. Comme pour les pompes à chaleur, notre stratégie industrielle vise à multiplier les opportunités commerciales qui font appel à notre socle de compétences en turbomachines, thermodynamique et ingénierie. Dans les domaines de l'électro-mécanique, l'impact opérationnel de plusieurs années de recherche met un certain temps à se concrétiser sur le marché, mais les fruits de ce travail sont récoltés sur le long terme", explique Fabien Michel, cofondateur d'Enertime.

Ce développement vise le potentiel d'efficacité énergétique très important des stations de détentes de gaz naturel, sur les réseaux de transport et de distribution. Avec une puissance installée de seulement quelques 100 MWe dans le monde depuis 1980, la valorisation des énergies de pression des stations de détente de gaz est une opportunité pour les turbines d'EnertimeE. Rien qu'en France, plus d'une centaine de postes de détente de gaz peuvent être équipés de turbines de récupération. Le couplage des technologies ORC et détente de gaz prend également tout son sens sur de nombreux sites industriels qui possèdent des rejets thermiques haute température et une alimentation en gaz naturel.

Fabien Michel conclut : "Nous abordons sereinement les prochaines étapes de notre développement, dont l'identification d'un premier projet échelle 1 qui est bien avancée".

 
0 commentaire - Enertime : de nouvelles avancées sur le chemin de l'efficacité énergétique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]