Engie confirme un projet majeur de cogénération en Arabie Saoudite

Engie confirme un projet majeur de cogénération en Arabie Saoudite©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 30 janvier 2017 à 06h11

Engie a confirmé au cours du week-end avoir remporté un vaste projet de centrale de cogénération électrique en Arabie Saoudite, qui représentera un investissement de 1,2 milliard de dollars (1,12 milliard d'euros environ). L'information avait déjà été donnée en octobre dernier par Saudi Electricity et Saudi Aramco. Le groupe français, chargé de la construction, de l'exploitation et de la maintenance de l'installation, a précisé dimanche que le financement avait été bouclé, ouvrant la voie au démarrage d'un chantier qui devrait être achevé fin 2019 avec l'entrée en production. La centrale de Fadhili, d'une puissance de 1.054 MW, sera l'équipement de cogénération le plus efficace du pays. Engie détiendra 40% du capital aux côtés de ses deux partenaires saoudiens, qui possèderont chacun 30%.

Un acteur majeur dans la région

Le Moyen-Orient est l'un des terrains de jeu préférés d'Engie, qui est le numéro un régional de la production électrique privée, avec 28.6 GW de capacités installées fin 2015, grâce à ses parts dans des centrales au gaz et de production d'eau en Arabie Saoudite, à Bahreïn, au Qatar, dans les Émirats Arabes Unis, au Koweït et à Oman. Le périmètre de ce qu'Engie appelle ses "sociétés projets" du Moyen-Orient, soit une quarantaine de participations, correspondait en 2015 à un chiffre d'affaires de 3,86 milliards d'euros pour 605 ME de bénéfice net. L'énergéticien est en outre positionné sur plusieurs appels d'offres dans les énergies renouvelables dans la région, notamment en Arabie Saoudite où deux gros projets solaires sont en préparation.11

 
1 commentaire - Engie confirme un projet majeur de cogénération en Arabie Saoudite
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]