Engie (ex-GDF Suez) : confirme ses ambitions financières 2015

Engie (ex-GDF Suez) : confirme ses ambitions financières 2015©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 29 juillet 2015 à 22h08

Au 1er semestre 2015, Engie publie un chiffre d'affaires de 38,5 milliards d'euros. Il recule de -1,9% en données brutes et de -5,4% en organique. Ce recul s'explique notamment par la baisse des prix des commodités, par l'indisponibilité des centrales nucléaires Doel 3 et Tihange 2 et l'arrêt de Doel 1 en Belgique, que compensent partiellement l'appréciation du dollar face à l'euro et un climat plus favorable en France, le premier semestre 2014 ayant été particulièrement chaud. L'Ebitda du Groupe s'élève à 6,122 MdsE, en recul de -4,8% en brut et de -8,4% en organique.

A 1,8 MdE, le résultat net récurrent part du Groupe est en diminution de -0,2 MdE par rapport au 30 juin 2014. Le résultat net part du Groupe s'élève à 1,1 MdE, en diminution de -1,4 MdE par rapport au 30 juin 2014 qui bénéficiait de gains de réévaluation à hauteur de 0,5 MdE.

Au 30 juin 2015, la dette nette s'établit à 26,8 MdsE, en recul de -0,7 MdE par rapport à fin 2014, malgré un effet change défavorable lié à la dépréciation de l'euro de 0,6 MdE, grâce à un solide Cash Flow From Operations de 6 MdsE et après paiement du solde du dividende aux actionnaires d'Engie (1,2 MdE). Le ratio dette nette/Ebitda demeure stable à 2,3x, toujours largement en dessous de l'objectif d'au moins 2,5x.

Début mars, Engie a réalisé avec succès une émission obligataire de 2,5 MdsE en 4 tranches à des coupons record (notamment 0% à 2 ans et 1,5% à 20 ans). Le coût moyen de la dette brute poursuit ainsi sa baisse atteignant 3%. A fin juin 2015, le Groupe affiche une forte liquidité de 18,6 MdsE dont 10,4 MdsE en trésorerie.

En avril 2015, l'agence de notation S&P a confirmé le rating 'A' de GDF Suez avec une perspective stable. En juin 2015, l'agence Moody's a confirmé le rating long terme 'A1' de GDF Suez, abaissant la perspective de stable à négative.

Le Groupe confirme ses objectifs financiers pour 2015. Il prévoit un résultat net récurrent part du Groupe entre 2,85 et 3,15 MdsE, à climat moyen et régulation stable. Engie vise un ratio dette nette/ Ebitda inférieur ou égal à 2,5 x et compte maintenir une notation de catégorie 'A'

Il annonce au titre de 2015 un dividende avec un taux de distribution de 65-75 % (pay-out)5 et un minimum de 1 euro par action, payable en numéraire. Le Conseil d'administration a également décidé le paiement d'un acompte sur dividende de 0,5 euro par action au titre de l'exercice 2015. Il sera versé le 15 octobre 2015.

"Le Groupe affiche pour le premier semestre 2015 des résultats en ligne avec nos objectifs annuels. Dans un contexte économique toujours difficile dans le secteur de l'énergie en Europe, notre Groupe montre sa solidité financière avec une génération de cash en hausse et une dette nette encore en baisse. Les réalisations au titre du plan Perform 2015 et du plan de réaction rapide sont également en ligne avec nos objectifs, prouvant notre capacité d'adaptation et notre agilité", commente Gérard Mestrallet, Président-Directeur Général d'EngieE, qui ajoute : "L'accord de principe qui vient d'être trouvé avec le gouvernement fédéral belge, marquant la prolongation de 10 ans des réacteurs de Doel 1 et Doel 2 et la mise en place d'un système juste et stable pour la contribution fiscale, met un terme aux incertitudes sur ce sujet. Préparant activement la mise en oeuvre de la nouvelle organisation qui sera effective début 2016, le Groupe est plus que jamais mobilisé pour la réussite de sa stratégie d'être l'énergéticien de référence dans les pays à forte croissance et leader de la transition énergétique en Europe".

 
0 commentaire - Engie (ex-GDF Suez) : confirme ses ambitions financières 2015
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]