Engie va réduire son dividende en 2017 et en 2018

Engie va réduire son dividende en 2017 et en 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2016 à 07h32

Engie a peu ou prou rempli ses objectifs 2015 dans un contexte de marché difficile. Le groupe a annoncé que son dividende baissera en 2017 et en 2018, en marge d'un plan stratégique à trois ans destiné à recentrer l'entreprise sur les marchés les plus porteurs et les moins volatils.

L'énergéticien a vu son chiffre d'affaires reculer de -8,8% en données organiques entre 2014 et 2015, à 69,9 milliards d'euros. L'EBITDA de la période baisse de -9,1% sur la même base, à 11,3 MdsE, tandis que le résultat net récurrent part du groupe limite son repli à -5%, soit 2,6 MdsE. En données publiées, Engie est cependant déficitaire de -4,6 MdsE, à cause de 8,7 MdsE de dépréciations comptables. Le groupe a en revanche nettement amélioré son cash-flow opérationnel, qui passe de 7,9 à 9,8 MdsE, pour une dette nette stabilisée à 27,7 MdsE. Le ratio dette nette sur EBITDA s'établit à 2,5 fois contre 2,3 fois précédemment.

La publication est l'occasion pour la direction de dévoiler un plan de transformation stratégique à trois ans, par lequel le groupe va mettre l'accent sur les activités peu émettrices de CO2, vers les solutions intégrées pour les clients et vers les activités peu exposées aux prix des commodités. Il s'appuie sur une organisation simplifiée et sur trois grands programmes pour la période 2016/2018. D'abord, 22 MdsE d'investissements, ensuite 15 MdsE de rotation de portefeuille et enfin 1 MdE net de gains de performance. À l'achèvement du plan, la part des activités contractées ou régulées dans l'EBITDA sera supérieure à 85%.

Le dividende réduit à 0,70 euro en 2017 et 2018

Engie prévoit un résultat net récurrent part du groupe compris entre 2,4 et 2,7 MdsE cette année, tandis qu'un dividende d'1 euro par action sera versé au titre de 2015, mais également au titre de 2016. Au-delà, c'est-à-dire en 2017 et en 2018, le groupe s'engage à verser un dividende de 0,70 euro. Cette baisse avait été envisagée par les analystes.

Dans un communiqué distinct, le groupe annonce son projet de dissocier les fonctions de président et de directeur général de la société, comme cela était envisagé, et de conférer la direction générale à Isabelle Kocher. Gérard Mestrallet conservera la présidence si l'assemblée générale accepte de reculer la limite d'âge statutaire de la fonction de 67 à 69 ans.

 
0 commentaire - Engie va réduire son dividende en 2017 et en 2018
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]