Euronext veut une part du gâteau obligataire hors d'Europe

Euronext veut une part du gâteau obligataire hors d'Europe

salle de marché

Boursier.com, publié le vendredi 03 mars 2017 à 09h25

Euronext a investi 10 millions de dollars additionnels pour une part minoritaire d'Algomi, un fournisseur d'informations sur le marché de la dette, dans le cadre d'une extension de la co-entreprise existante, qui va être lancée hors d'Europe. Euronext négocie actuellement le lancement d'un système d'ordres automatisé (ATS) aux Etats-Unis et en zone Asie Pacifique. La nature bilatérale des marchés obligataires signifie que la majeure partie des échanges, en valeur, continue à être réalisée en dehors des plates-formes électroniques. En conséquence, le marché est caractérisé par une certaine opacité et par la fragmentation de l'information, qui entraînent une liquidité fragile, explique l'opérateur boursier. L'initiative lancée ce jour est destinée à créer un réseau d'information centralisée, afin de transformer des données disparates en opportunités d'échange entre contreparties, tout en maintenant la structure actuelle du marché.

 
0 commentaire - Euronext veut une part du gâteau obligataire hors d'Europe
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]