Europacorp : comptes semestriels publiés

Europacorp : comptes semestriels publiés

Europacorp production cinéma

Boursier.com, publié le jeudi 24 décembre 2015 à 08h53

Les comptes consolidés du premier semestre de l'exercice 2015/2016 d'Europacorp font état d'un chiffre d'affaires consolidé de 76,6 millions d'euros, contre 98 millions d'euros au titre du premier semestre de l'exercice précédent, soit une baisse de 21,8%. Les Ventes Internationales s'élèvent à 36,4 millions d'euros, soit 47,5% du chiffre d'affaires total. Le chiffre d'affaires de cette activité est composé principalement des livraisons internationales du film Le Transporteur - Héritage, ainsi que des royautés perçues sur des films de catalogue (notamment Lucy et Colombiana).

Le chiffre d'affaires lié à l'activité Salles du semestre s'élève à 8,1 millions d'euros et se décompose en 2,8 millions d'euros pour l'activité en France et 5,2 millions d'euros pour celle aux Etats-Unis. L'activité a été marquée par la sortie des films suivants :
- Les Gorilles le 15 avril (147 milliers d'entrées) ;
- A Love You le 24 juin (27 milliers d'entrées) ;
- Le Transporteur - Héritage le 4 septembre aux Etats-Unis et le 9 septembre en France (au 30 septembre 2015, 15,8 millions de dollars de domestic box-office ; et 492 milliers d'entrées en France) ;

Le chiffre d'affaires lié à l'activité Vidéo et VOD s'élève à 7,0 millions d'euros, soit 9,1% du chiffre d'affaires total de la période, contre 3,7 millions d'euros au cours du premier semestre de l'exercice 2014/2015. L'activité en France, marquée principalement par les sorties vidéo de Taken 3 et Bis, enregistre un chiffre d'affaires de 5,3 millions d'euros. Pour sa part, l'activité aux Etats-Unis contribue à hauteur de 1,7 millions d'euros sous l'effet de l'exploitation du film Big Game, essentiellement en VOD.

Le chiffre d'affaires lié aux droits télévisuels s'est élevé sur le semestre à 11,1 millions d'euros, soit 14,5% du total des revenus, contre 9,2 millions d'euros au cours du premier semestre de l'exercice 2014/2015. Ce chiffre d'affaires correspond essentiellement aux ouvertures de fenêtres de droits de diffusion intervenues sur la période pour les films Lucy, Malavita et 20 ans d'écart sur le marché français et pour le film Big Game sur le marché des Etats-Unis.

L'activité Séries TV a généré au cours du premier semestre 2015/2016 un chiffre d'affaires de 3,4 millions d'euros, soit 4,4% des revenus du premier semestre de l'exercice. Peu de livraisons sont intervenues sur le semestre, marqué principalement par la poursuite de l'exploitation de Taxi Brooklyn et à la livraison à France 3 du téléfilm Les années perdues.

L'activité Evénementiel génère un chiffre d'affaires de 2,0 millions d'euros, contre 1,4 million d'euros au 30 septembre 2014, et correspond aux événements organisés sur la période à la fois au sein de la Cité du Cinéma et en dehors.

Le chiffre d'affaires de l'activité Multiplexes s'élève à 3,3 millions d'euros sur le premier semestre 2015/2016, contre 2,7 millions d'euros sur le premier semestre de l'exercice précédent, soit une croissance de 22% essentiellement liée à l'augmentation de la fréquentation. Sur la période, le nombre d'entrées a atteint 338 milliers, contre 257 milliers d'entrées au premier semestre 2014/2015.

Le chiffre d'affaires lié au fonds de soutien généré essentiellement par les activités de Production (y compris télévisuelle), de Distribution Salles, de Diffusion Vidéo et d'Exploitation Salles s'établit à 2,4 millions d'euros, contre 4,9 millions d'euros au cours du premier semestre de l'exercice 2014/2015.

Les Autres activités (2,9 millions d'euros) sont principalement portées par les activités de partenariat, licence, édition musicale et post-production.
La marge opérationnelle consolidée s'établit à 20,7 millions d'euros, soit 27,1% du chiffre d'affaires sur ce semestre, contre 28,9 millions d'euros, soit 29,5% du chiffre d'affaires au titre du premier semestre de l'exercice précédent. Le maintien d'un taux de marge opérationnelle élevé (supérieur à 27%) est principalement lié à la contribution significative des Ventes Internationales sur le semestre.

Le résultat financier semestriel est négatif et s'élève à -7,6 millions d'euros, contre un résultat positif de 4,0 millions d'euros au 30 septembre 2014 et est principalement affecté par les intérêts financiers encourus sur la période, notamment sur les lignes de crédit Senior et Secondaire ainsi que les effets de change latents.

Avec prise en compte de l'effet positif de l'impôt pour 9,0 millions d'euros, le résultat semestriel net part du Groupe enregistre une perte de 3,5 millions d'euros.
Les cash-flows générés par l'exploitation sur le semestre s'établissent à 21,6 millions d'euros, en retrait par rapport au premier semestre de l'exercice précédent. Ce retrait est la conséquence d'un calendrier de sorties de films moins fourni sur le premier semestre 2015/2016 d'une part, et du succès rencontré par le film Lucy lors du premier semestre de l'exercice précédent (5,2 millions d'entrées réalisées en France) d'autre part.
Durant ce premier semestre, le Groupe a investi 84,6 millions d'euros dans la production de films et séries télévisées, soit une augmentation de près de 8% par rapport au premier semestre 2014/2015.

Le Groupe confirme sa stratégie de développer son line-up de productions à vocation internationale avec notamment plusieurs projets à fort potentiel commercial.

 
0 commentaire - Europacorp : comptes semestriels publiés
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]