Exel Industries toujours pénalisé par la crise agricole

Exel Industries toujours pénalisé par la crise agricole©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 juin 2017 à 07h29

Exel Industries a limité l'érosion de ses marges au terme du premier semestre fiscal, malgré un contexte de marché compliqué dans la pulvérisation agricole, qui représente plus de la moitié de son activité.

Le chiffre d'affaires semestriel, déjà présenté en avril, a atteint 352,7 millions d'euros, pénalisé par un marché de la pulvérisation agricole difficile, mais soutenu par les autres métiers. Le résultat opérationnel courant s'est contracté à 15,1 ME, contre 16,9 ME un an plus tôt. La marge recule donc de 4,9 à 4,3%. Le bénéfice net est cependant en hausse puisqu'il passe de 7,3 à 8,4 ME. Compte tenu d'un environnement de vente moins favorable, les équipes ont mis l'accent sur la performance opérationnelle, ce qui a permis de réduire le besoin en fonds de roulement de 24,6 ME entre mars 2016 et mars 2017. Les investissements du premier semestre fiscal se sont limités à 9,6 ME, ce qui représente environ le tiers de ce qui est prévu sur l'exercice entier. L'endettement financier net est en amélioration, puisqu'il ressort à 145,5 ME, contre 181,1 ME au terme du premier semestre du précédent exercice.

Le directeur général Guerric Ballu souligne la capacité de résistance du groupe et précise qu'il ne devrait pas y avoir de reprise sur le marché de la pulvérisation agricole cette année. La pulvérisation industrielle, les machines d'arrachage de betteraves et l'arrosage ont cependant pris le relais et affichent de bonnes perspectives.

 
0 commentaire - Exel Industries toujours pénalisé par la crise agricole
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]