FNAC : le chiffre d'affaires s'élève à 860 millions d'euros au 3ème trimestre

FNAC : le chiffre d'affaires s'élève à 860 millions d'euros au 3ème trimestre

Fnac distributeur produits culturels

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 22 octobre 2015 à 18h05

Le chiffre d'affaires consolidé est en croissance de 0,6% au 3ème trimestre 2015 (à taux de change constants), ce qui constitue une performance très satisfaisante compte tenu de la base de comparaison élevée (croissance des ventes de +2,0% au 3ème trimestre 2014) et d'un contexte de marchés qui restent peu porteurs.

L'impact des taux de change a été défavorable de -0,9% en raison de la dépréciation du réal brésilien par rapport à l'euro, très partiellement compensée par l'appréciation du franc suisse. En données publiées, le chiffre d'affaires du Groupe s'élève à 860 millions d'euros au 3ème trimestre, en retrait de -0,3% par rapport au 3ème trimestre 2014.

A magasins comparables, les ventes sont quasi stables (-0,2%) au 3ème trimestre.

Poursuite de la croissance des ventes en France

La France affiche une croissance de +0,6% des ventes à magasins comparables au 3ème trimestre en dépit d'une base de comparaison particulièrement exigeante (progression de +4,7% des ventes à magasins comparables au 3ème trimestre 2014). Cette dynamique favorable des ventes traduit le succès des opérations commerciales réalisées à l'occasion de "Back-to School" et la contribution positive de l'ensemble des leviers stratégiques mis en oeuvre (renforcement du modèle omnicanal, élargissement de l'offre produits et expansion sur les nouveaux formats). La part de marché a continué à augmenter.

Progression du chiffre d'affaires à l'international

L'amélioration séquentielle des ventes de la Péninsule Ibérique s'est poursuivie au 3ème trimestre. Les ventes sont en croissance de +2,3% sur la période contre une baisse de -0,7% sur l'ensemble du 1er semestre.

Avec des ventes en baisse de -2,9% au 3ème trimestre (à taux de change constants), Fnac Brésil démontre à nouveau une bonne résistance face à des conditions de marché en dégradation, grâce à son positionnement premium et à la bonne performance du canal internet.

Les ventes de la zone Autres Pays reculent de -1,1% au 3ème trimestre (à taux de change constants), contre une baisse de -2,8% au 1er semestre 2015. Fnac Suisse a bénéficié de la contribution favorable du magasin de Conthey, ouvert mi-août, dans un contexte de devise toujours défavorable à la fréquentation des magasins frontaliers. Fnac Belgique continue à tirer profit du déploiement de sa stratégie omnicanale.

Progression de l'omnicanal

La dynamique favorable des ventes du canal internet se poursuit, portée notamment par le développement soutenu des marketplaces et la forte progression des ventes omnicanales.
Les ventes omnicanales ont ainsi représenté 47,4% des commandes de Fnac.com contre 44,5% au 1er semestre et 34,1% au 3ème trimestre 2014, portées notamment par le fort développement du " click & mag ", permettant aux clients en magasins d'avoir accès à la totalité de l'offre de produits disponible sur internet.
Leur poids a également augmenté significativement à l'international, supporté par le déploiement de nouvelles fonctionnalités depuis le début de l'année (" click & mag " dans la Péninsule Ibérique et " relais colis magasin " en Belgique).

Forte progression des ventes des nouvelles familles de produits

La dynamique des ventes a été très favorable sur les nouvelles familles de produits et leur poids dans le chiffre d'affaires a continué à augmenter au 3ème trimestre. Elles ont ainsi représenté 15,7% du chiffre d'affaires contre 13,8% au 1er semestre et 10,9% sur l'ensemble de l'année 2014.
Leur poids progresse très sensiblement dans l'ensemble des pays du Groupe.

Contribution croissante des nouveaux formats de magasins

La contribution des nouveaux formats de magasins au chiffre d'affaires a augmenté sensiblement sur la période, traduisant les bonnes performances commerciales des magasins et l'accélération du déploiement sur le format de proximité en France et à l'international.
Au 4ème trimestre le Groupe ouvrira en France 2 magasins travel retail (en franchise) et 3 magasins proximité (dont une conversion Intermarché et un magasin en propre).
L'Espagne ouvrira son premier magasin de proximité en franchise à Pampelune fin novembre.
La Fnac ouvrira par ailleurs ses deux premiers magasins en Afrique subsaharienne, à Abidjan en Côte d'Ivoire, respectivement en décembre 2015 et février 2016.
Ces nouvelles ouvertures, réalisées en franchise en partenariat avec le Groupe Prosuma, viennent renforcer la stratégie d'expansion du groupe Fnac à l'international, laissant entrevoir de nouvelles opportunités pour l'enseigne dans une région à fort potentiel de développement

Bonne résistance de la marge brute

Les marchés du Groupe ont continué à être très compétitifs tant en France qu'à l'international. Dans ce contexte le taux de marge brute a été bien maîtrisé, en très légère érosion, grâce à des opérations commerciales bien construites et bien pilotées et au renforcement de la collaboration avec les fournisseurs clefs.

Poursuite de la dynamique d'économies de coûts

Le Groupe a continué sa politique d'amélioration de l'efficacité opérationnelle et de réduction de coûts, conformément à son plan de marche qui vise à générer 30 à 40 millions d'euros d'économies de coûts sur l'exercice 2015.

Perspectives

En dépit d'une base historique élevée, et dans un environnement de consommation qui reste peu porteur, le Groupe a affiché au 3ème trimestre une croissance de ses ventes grâce à la montée en puissance régulière des leviers stratégiques et à une bonne exécution commerciale.
Le Groupe est prudent sur l'environnement de consommation au 4ème trimestre compte tenu des conditions macro- économiques. Il est confiant dans sa capacité à poursuivre ses gains de parts de marché grâce à l'ensemble des leviers mis en oeuvre dans le cadre du plan Fnac 2015: renforcement du modèle omnicanal, poursuite de la politique d'enrichissement de l'offre de produits et services, et accélération de l'expansion sur les formats de proximité en France et à l'international.

Le Groupe continuera sa politique d'amélioration de l'efficacité opérationnelle et confirme son objectif qui vise à générer 30 à 40 millions d'euros d'économies de coûts en 2015. Il poursuivra également ses initiatives visant à maximiser la génération de trésorerie.

A plus long terme, le Groupe confirme son objectif d'un taux de rentabilité opérationnelle courante supérieur à 3%, après finalisation de la transformation de son modèle et dans des conditions de marché, notamment macro- économiques, stabilisées.

 
0 commentaire - FNAC : le chiffre d'affaires s'élève à 860 millions d'euros au 3ème trimestre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]