Gaussin : levée de la dernière condition suspensive et démarrage du projet VASCO

Gaussin : levée de la dernière condition suspensive et démarrage du projet VASCO©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 25 avril 2016 à 19h01

Gaussin annonce que le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) a concédé de manière ferme et irrévocable à la Batterie Mobile, filiale de Gaussin SA, une licence exclusive sur la propriété intellectuelle sur la technologie POWER PACKS FULL ELEC et HYDROGENE, ainsi que sur les systèmes de conduite automatique des véhicules de la gamme ATT. Ces éléments ont été développés dans le cadre de la collaboration de R&D "ATT hybride et électrique sans pilote" menée depuis 2012 par le CEA et le Groupe Gaussin.

Il s'agissait de la troisième et dernière condition préalable posée par Bpifrance au démarrage du projet VASCO et à l'attribution des premiers fonds liés au projet. Les deux autres conditions étaient :
La signature du contrat cadre par les membres du consortium.
Une augmentation de fonds propres de 6 millions d'euros pour Gaussin SA. Elle a été réalisée fin mars 2016.

Le projet VASCO : premiers versements

Le projet "VASCO" ("Véhicule Automatisé Supervisé pour COnteneurs") réunit des partenaires de premier plan : le Groupe Gaussin, BA Systèmes, l'Ecole Centrale de Nantes et l'Université de Lille. Il vise à développer le premier système 100% automatisé avec guidage sans infrastructure (sans aucun équipement au sol) pour le transfert de conteneurs dans les terminaux portuaires. Il vise également à démontrer l'efficacité du système en conditions réelles.

Après un audit du projet VASCO mené par Bpifrance, le Commissariat Général à l'Investissement a décidé d'attribuer une avance remboursable de 5,5 millions d'euros et une subvention de 0,3 million d'euros au Groupe Gaussin, chef du fil du consortium, dans le cadre du programme Investissements d'Avenir, 2,1 millions à BA Systèmes, 0,3 million à l'Ecole Centrale de Nantes et 0,6 million à l'Université de Lille 1, soit une enveloppe globale de 8,8 millions d'euros pour le projet. Ce dernier a également été labellisé par trois pôles de compétitivité : Pôles Véhicule du Futur, i-Trans et Images & Réseaux.

Bpifrance a informé le Groupe Gaussin le 20 avril 2016 que "les conditions préalables au premier versement des aides sont atteintes. Par conséquent, Bpifrance va procéder dans les meilleurs délais au versement des premières aides" Soit 480.000 euros en subventions (dont 80.000 euros pour Gaussin) et 490.000 euros en avances récupérables (dont 315.000 euros pour Gaussin).

L'importance des transferts de technologie du CEA
Pour renforcer sa capacité d'innovation, le Groupe Gaussin avait noué un accord de partenariat en 2012 avec le CEA (le projet TECHSUP) afin de développer les nouveaux systèmes de motorisation POWER PACKS FULL ELEC et HYDROGEN. Les tendances du marché mondial de la manutention offrent en effet de réelles opportunités à la modularité énergétique et aux technologies non polluantes, en particulier dans le monde portuaire.

Le projet TECHSUP incluait le développement de la technologie LIFT destinée à la gamme de véhicules ATT. Concept à la fois révolutionnaire et très simple d'utilisation, l'ATT LIFT offre une fiabilité proche de 100 %, se révèle très économique à l'usage et permet une amélioration globale de l'activité. Il offre en même temps un environnement de travail plus sécurisant pour les hommes et pour les marchandises transportées.

Autonome, l'ATT LIFT peut décharger un conteneur sans dépendre d'un autre moyen de manutention. Il est notamment équipé d'un système de guidage automatique pour rentrer et sortir de la Docking Station...

 
0 commentaire - Gaussin : levée de la dernière condition suspensive et démarrage du projet VASCO
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]