Gemalto dans les clous en 2016

Gemalto dans les clous en 2016©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 03 mars 2017 à 06h33

Gemalto a publié des résultats 2016 conformes aux dernières indications qui avaient été fournies. Le groupe est désormais attendu sur ses perspectives post-rachat de 3 M Identity Management, qui devrait être finalisé d'ici la fin juin.

Le groupe a finalement réalisé un chiffre d'affaires annuel de 3,127 milliards d'euros, stable par rapport à 2015 en données courantes mais en hausse de 1% à taux de change constants. La marge brute de la période est en légère hausse de 4% à 1,27 MdE, soit un niveau de 40,5% en ligne avec l'objectif. Le résultat des activités opérationnelles s'apprécie de 7% à 453 ME, ce qui matérialise une marge opérationnelle de 14,5%, en hausse d'un point par rapport à celle de 2015. Le bénéfice net recule à 266,9 ME, soit 3 euros par action, mais il aurait progressé de 9% à 420 ME sans les éléments exceptionnels. Le consensus de chiffre d'affaires se situait à 3,109 MdsE et à 451 ME de résultat des activités opérationnelles : les chiffres publiés sont donc quasiment en ligne avec les attentes. La marge brute est un peu plus robuste que prévu (consensus 40,3%). La forte génération de trésorerie (318 ME) a permis de ramener la dette nette à 67 ME. Le conseil d`administration proposera de verser un dividende en hausse de 6% à 0,50 euro par action lors de la prochaine assemblée générale.

Le directeur général Philippe Vallée présentera en fin d'année un nouveau plan stratégique pluriannuel. En octobre, il avait pris une décision attendue de longue date par le marché, celle de renoncer aux objectifs trop ambitieux du précédent plan pour 2017. Le dirigeant vise toujours cette année un résultat des activités opérationnelles compris entre 500 et 520 ME, "soutenu par les tendances favorables des Programmes gouvernementaux, du Machine-to-Machine, et de l`activité Entreprises et en tenant compte de l`environnement défavorable dans le Mobile et du ralentissement de la migration des cartes de paiement aux États-Unis". Le consensus, positionné à 509 ME, s'était déjà ajusté à la baisse. En outre, Gemalto doit finaliser le rachat de la branche identité de l'américain 3M au cours du premier semestre 2017. Les perspectives seront actualisées à cette occasion pour intégrer la nouvelle entité.

 
0 commentaire - Gemalto dans les clous en 2016
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]