Genomic Vision : trésorerie de 11 ME au terme du 1er semestre

Genomic Vision : trésorerie de 11 ME au terme du 1er semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 26 juillet 2016 à 18h11

Genomic Vision, spécialiste du peignage moléculaire de l'ADN, annonce ses résultats semestriels au 30 juin 2016. Au 1er semestre 2016, Genomic Vision a réalisé un chiffre d'affaires de 426 KE contre 691 KE au 1er semestre 2015. Cette baisse provient de la diminution des produits de R&D avec Quest Diagnostics (paiements d'étapes) suite à l'achèvement des programmes de développement collaboratif en 2015.

Les ventes de produits, qui représentent pour la première fois la majorité du chiffre d'affaires de la société (64%), progressent de 55% à 273 KE, niveau équivalent aux ventes de l'exercice 2015 entier.

Le résultat opérationnel au 30 juin 2016 s'établit à -4,02 ME. Le résultat net au 30 juin 2016 ressort à -3,98 ME.

Au 30 juin 2016, la trésorerie et les équivalents de trésorerie de Genomic Vision s'élèvent à 11 ME, contre 15,6 ME au 31 décembre 2015. La consommation de trésorerie au cours du semestre écoulé, en légère hausse par rapport à la même période de 2015, est en ligne avec la progression des dépenses opérationnelles et l'acquisition de scanners à haut débit destinés à être installés chez des clients et partenaires du groupe.

Au cours du second semestre 2016, Genomic Vision devrait percevoir le remboursement de 1,3 ME de crédits d'impôt recherche et innovation, qui ont été comptabilisés et déclarés au 31 décembre 2015.

Au 30 juin 2016, les capitaux propres s'élèvent à 14,4 ME.

Erwan Martin, directeur financier de Genomic Vision, commente : "Nous sommes ravis de la bonne progression de nos ventes aussi bien sur le segment historique du diagnostic, avec le test CombHelix FSHD, que sur ce nouveau marché de la recherche, où nous observons une forte demande pour notre technologie. Cela démontre sa polyvalence, avec des applications dans des domaines aussi variés que le diagnostic clinique, la réplication de l'ADN ou encore le contrôle et l'optimisation de l'édition génétique. Grâce à notre structure financière saine et solide, nous disposons de moyens nécessaires pour poursuivre notre développement selon ces deux axes à fort potentiel".

Aaron Bensimon, cofondateur et président du directoire, ajoute : "J'ai également l'honneur et la joie d'accueillir au sein de notre Conseil Beth Jacobs et Isabelle Racamier, deux professionnelles expérimentées. Leurs compétences complémentaires en finances et marketing, acquises dans de grands groupes de renom, seront essentielles pour le développement stratégique de Genomic Vision que nous avons initié au cours de ce semestre. Nous comptons mener à bien nos études cliniques dans le domaine du diagnostic pour proposer aux médecins et leurs patients des tests à très fort potentiel comme BRCA ou, à plus long terme, HPV, mais également offrir de nouvelles opportunités dans le domaine de la recherche".

 
0 commentaire - Genomic Vision : trésorerie de 11 ME au terme du 1er semestre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]