Gold by Gold : fait ses comptes

Gold by Gold : fait ses comptes©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 avril 2016 à 18h13

A l'issue de l'exercice 2015, le chiffre d'affaires consolidé de Gold by Gold s'est établi à 84,8 ME, en croissance
annuelle de 5,4%. Au cours de l'année écoulée, la division Négoce de Gold by Gold a négocié 2.303 kg d'Or, contre 2.259 kg en 2014, soit une progression de 1,9%. En dépit de contraintes administratives renforcées et d'un environnement plus concurrentiel, le groupe est ainsi parvenu à maintenir un volume de négoce stable en 2015, après une baisse marquée en 2014 (-27%).

Parallèlement, il convient de noter que l'année 2015 a été marquée par une poursuite de la baisse des cours de l'Or, en recul de -8% exprimés en dollar. Ce contexte de marché difficile a toutefois été compensé par l'évolution favorable de la parité EUR/$. Exprimé en euro, le cours moyen de l'or s'est établi en moyenne annuelle à 33.600 euros/ kg en progression de 10% par rapport à 2014 (Source : GFMS - Gold Fields Mineral Services).

La division Collecte & Recyclage a collecté environ 16 kg d'Or en 2015 auprès des particuliers, contre 83 kg en 2014. Cette évolution témoigne à la fois d'un contexte de marché mondial qui reste peu porteur pour les activités d'Or recyclé, mais surtout des effets des évolutions réglementaires et fiscales mises en oeuvre en France depuis 2014, et encore durcies depuis le 1er janvier 2016 (lire ci-après dans Perspectives). La marge brute 2015 s'est élevée à 2 ME, représentant 2,3% du chiffre d'affaires contre 2,7% un an plus tôt. Ce recul illustre l'évolution du mix d'activités, la division Négoce représentant désormais la quasi-totalité du chiffre d'affaires du groupe.

L'adaptation rapide de la structure de coûts, avec notamment la finalisation de la fermeture des 3 derniers points de collecte au 1er semestre 2015, et la réduction drastique des charges fixes ont permis d'enregistrer un EBITDA de 0,9 ME, en amélioration de 26%, et un résultat d'exploitation de 0,8 ME, en progression de 17%.

Le résultat exceptionnel s'établit à -1,4 ME en 2015, constitué pour l'essentiel d'une provision liée aux quantités d'Or toujours immobilisées par les autorités péruviennes. Compte tenu de cette provision, le résultat net part du groupe s'établit à -0,5 ME en 2015 Au 31 décembre 2015, les capitaux propres du groupe s'établissaient à 4,8 ME. Les dettes financières (hors compte courant associés) étaient limitées à 0,9 ME, constituées principalement d'un prêt Bpifrance, et la trésorerie disponible s'élevaient à 2,3 ME.
Compte tenu d'une situation financière saine, le groupe proposera à la prochaine assemblée générale des actionnaires le versement d'un dividende au titre de l'exercice 2015 identique à celui de 2014, à savoir 0,04 euro par action.

Perspectives

Déjà fortement pénalisées par les dispositions fiscales relatives à la taxe forfaitaire sur le recyclage des métaux précieux, annulées en mars 2015 par le Conseil d'Etat, les activités de Collecte & Recyclage d'Or se trouvent encore plus menacées suite à la promulgation du décret no 2015-1295 du 15 octobre 2015 qui, depuis le 1er janvier 2016, prévoit qu'en France l'exécution des obligations contractuelles incombant aux parties lors d'une transaction portant sur des métaux précieux reste suspendue jusqu'à l'expiration du délai de rétractation de 24 heures. Ainsi, dans la pratique, après signature du contrat d'achat de métaux précieux, le particulier-vendeur de son Or ne peut remettre au professionnel-acheteur l'objet qu'il souhaite lui vendre avant l'expiration de ce délai et le professionnel-acheteur ne peut lui verser le prix de l'achat prévu par le contrat avant le même terme de 24 heures, contrariant d'autant plus ce type d'activités. Ces nouvelles conditions ne permettent pas d'envisager un redéploiement de Gold By Gold sur cette activité et constituent même une menace sur son maintien.
En ce qui concerne la division Négoce, le renforcement des contraintes administratives locales au Pérou et une concurrence accrue de la part d'acteurs internationaux et de négociants asiatiques ne permettent aujourd'hui pas d'envisager un développement de l'activité de négoce dans le pays et son maintien à ce niveau. Le groupe Gold by Gold continue par ailleurs d'être mobilisé sur les actions en justice entamées au Pérou par son représentant afin d'obtenir la libération des quantités d'Or immobilisées depuis le début de l'année 2014 par les autorités du pays.
En 2016, l'attention du groupe continuera d'être focalisée sur l'optimisation des charges, le maintien d'une structure de coûts bas et la libération de l'Or immobilisé au Pérou.

 
0 commentaire - Gold by Gold : fait ses comptes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]