Groupe Flo : des résultats logiquement dégradés

Groupe Flo : des résultats logiquement dégradés

Groupe Flo, restaurant Hippopotamus Bordeaux

Boursier.com, publié le mardi 26 juillet 2016 à 18h36

Dans un contexte négatif pour le marché de la restauration, les ventes sous les différentes enseignes de Groupe Flo totalisent 210,4 millions d'euros à fin juin 2016, en recul de 7,1% par rapport au premier semestre 2015.

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'élève à 137,4 millions d'euros, en recul de 7,3% par rapport à 2015 (-5,1% à périmètre comparable). Hippopotamus et les Brasseries (respectivement -4.6% et -8.6% vs. 2015 à périmètre comparable) sont fortement impactées par leurs implantations parisiennes, où la fréquentation est en forte baisse. Groupe Flo souligne cependant que la fréquentation est stable en province.

Grâce au renouvellement de son offre et à la maitrise de ses coûts d'approvisionnement, Groupe Flo a légèrement amélioré son taux de marge brute au second trimestre à 79,7% et maintient ainsi son taux de marge brute stable à 79,5% sur le semestre. En conséquence, la marge brute baisse de 8,5 millions d'euros. La bonne gestion des autres charges d'exploitation, permet de contenir la baisse de l'Ebitda à 4,9 millions d'euros.

Le résultat non courant intègre des dépréciations d'actifs à hauteur de 2,5 millions d'euros. Le résultat net consolidé à fin juin 2016 est une perte de -16,8 millions d'euros (-10,8 millions d'euros au 1er semestre 2015).

Sur le semestre, le cash-flow libre opérationnel est négatif de 18,8 millions d'euros. A fin juin 2016, la dette nette s'élève à 64,8 millions d'euros, contre 52,2 millions d'euros au 31 décembre 2015, du fait principalement des flux liés aux activités opérationnelles. La trésorerie disponible s'établit à 19 millions d'euros à fin juin 2016, contre 38,2 millions d'euros au 31 décembre 2015.

Groupe Flo ne peut que constater que les attentats survenus à Nice le 14 juillet 2016 et la prolongation de l'état d'urgence de 6 mois accentuent les incertitudes qui pèsent sur la fréquentation touristique et l'attitude des consommateurs. Groupe Flo poursuit néanmoins avec détermination la mise en oeuvre de son plan stratégique. Après le succès du nouveau concept pour Tablapizza, un nouveau concept pour Hippopotamus sera lancé début septembre avec un premier réaménagement test, grandeur réel, à l'Hippo Bastille. Par ailleurs, le groupe poursuit la cession de ses actifs non stratégiques, afin de financer, en partie, son plan de transformation.

 
0 commentaire - Groupe Flo : des résultats logiquement dégradés
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]