Groupe Gorgé : publie au 4ème trimestre un chiffre d'affaires de 89,4 ME

Groupe Gorgé : publie au 4ème trimestre un chiffre d'affaires de 89,4 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 février 2016 à 07h17

Le Groupe Gorge a enregistré au 4ème trimestre un chiffre d'affaires de très bon niveau à 89,4 ME contre 70,6 ME l'exercice précédent, en croissance de +26,5%.
Cette performance, dans la lignée des bons résultats du 3ème trimestre (+19,8% vs. T3 2014), lui permet d'afficher au second semestre une progression significative de son chiffre d'affaires sur l'ensemble des pôles : un chiffre d'affaires de 150,8 ME, en croissance de +23,7% vs. S2 2014.
Sur l'ensemble de l'exercice, le chiffre d'affaires consolidé a nettement dépassé l'objectif annoncé et s'élève à 264,8 ME, en croissance de +18,6%.

Le chiffre d'affaires annuel du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté est d'un très bon niveau avec une croissance sur l'ensemble des divisions vs. 2014 et notamment sur les divisions Robotique et Systèmes Intégrés (+16,6%) et Simulation (+16,4%). La forte dynamique commerciale que le groupe ECA a su générer au cours de l'année écoulée lui permet de dépasser l'objectif de 100 ME de chiffre d'affaires annoncé début 2015 en affichant 105,2 ME.

Après un 1er semestre 2015 affichant une bonne performance (+24,9% vs. S1 2015), le pôle Projets et Services Industriels confirme la forte dynamique de l'ensemble de ses activités avec une croissance du chiffre d'affaires importante au T4 (+34,4% vs. T4 2014) et sur l'ensemble du second semestre (+26,4% vs. S2 2014).

Concernant le pôle Protection en Milieux Nucléaires, son chiffre d'affaires sur le second semestre s'établit à 22,1 ME contre 18,5 ME au second semestre 2014. Ces très bons résultats, en hausse de +33,2% vs. T4 2014, compensent le recul enregistré au premier semestre marqué par des décalages de projets qui avaient pénalisé le chiffre d'affaires du 1er semestre.

Enfin, le pôle Impression 3D a réalisé un dernier trimestre de bon niveau enregistrant un chiffre d'affaires de 5,1 ME. A périmètre comparable, ce pôle continue d'afficher une croissance exceptionnelle : fois 2,2 par rapport à l'exercice précédent.

De bonnes perspectives

Le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté est dans une bonne tendance. Les importants investissements en commercial et marketing réalisés depuis 2014 ont commencé à produire leurs effets sur l'exercice 2015. Les perspectives du pôle sont positives sur l'ensemble des divisions pour l'exercice 2016. Le pôle est particulièrement dynamique en termes de R&D et a élargi sa gamme de drones et de simulateurs au cours de l'année 2015. Ces nombreux développements techniques (lancement du robot terrestre IGUANA, développement de la version captive du drone aérien IT180, commercialisation d'un simulateur militaire haut de gamme de dernière génération) viennent renforcer la gamme de solutions déjà très complète du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté et laissent présager une année 2016 particulièrement riche en réponses à appels d'offres. Le groupe estime être très bien positionné pour remporter de nombreux projets significatifs, notamment dans la fourniture de systèmes de robots coopérant entre eux.
Le pôle Projets et Services Industriels devrait pour sa part continuer sur une tendance très positive. La croissance au cours de l'exercice 2015 a été forte, bien supérieure au marché. Elle est le résultat des investissements commerciaux importants lancés en début d'exercice dont les coûts devraient être justifiés par une amélioration de la rentabilité dès 2016.

Par ailleurs, la réorganisation opérationnelle du pôle lancée en parallèle est en cours de finalisation puisque suite à l'intégration complète de la société AI Group au cours du premier semestre 2015, un nouveau directeur vient d'être nommé à la direction de cette filiale et entrera en fonction début mars. Ce changement devrait permettre d'atteindre une meilleure efficacité opérationnelle dès 2016.

Le pôle Protection en Milieux Nucléaires affiche une tendance moyen terme très positive. Ce pôle bénéficie de perspectives commerciales renforcées sur des projets de grande ampleur en France (projets Post-Fukushima) comme à l'étranger (programme électronucléaire anglais, constructions de centrales neuves en Chine) qui devraient lui permettre de se positionner sur de nombreux appels d'offres.

Le groupe est confiant sur cette activité pour le long terme et a d'ailleurs annoncé être entré en négociations exclusives pour l'acquisition de l'activité de portes techniques pour le nucléaire développée par Portafeu, filiale du groupe ASSA Abloy. Le groupe entend ainsi augmenter les moyens dont il dispose pour répondre encore plus efficacement et durablement aux besoins de ses clients.

Enfin, l'année 2016 devrait être particulièrement dynamique pour le pôle Impression 3D. Alors que les leaders mondiaux ont marqué une pause dans leur croissance, Prodways affiche des croissances bien supérieures au secteur et confirme la pertinence de son positionnement sur les applications professionnelles du marché de l'impression 3D.

Suite à une année 2015 particulièrement stratégique durant laquelle le pôle a continué à se structurer opérationnellement (ouverture d'une filiale aux Etats-Unis, nouveaux contrats avec des distributeurs, conclusion d'un partenariat de service avec la société LSS) et à étoffer son offre technologique (acquisitions d'Initial, Norge Systems et Exceltec, extension de l'offre de technologies au frittage de poudre plastique et métal, prise de participation dans Varia 3D).

28 machines ont été installées en 2015 contre 9 en 2014. Cette année encore, la croissance devrait être très forte, dans tous les domaines : ventes de machines, ventes de matières (consommables), ventes de pièces imprimées en 3D. En 2015, le groupe a ainsi imprimé plus de 500.000 pièces pour plus de 1 200 clients dans tous secteurs d'activité.

La division aéronautique de Prodways lancée en novembre 2015 et basée à Toulouse, devrait générer à moyen terme des volumes récurrents de production de plusieurs millions d'euros annuels. Cette division répond d'ores et déjà à des appels d'offres pour la conception d'outillages, de pièces embarquées et pour la fabrication de pièces finies plastiques et métalliques.

Dans ce contexte de tendances favorables pour l'ensemble des marchés sur lesquels évolue le groupe, la direction vise un chiffre d'affaires qui pourrait dépasser 280 ME en 2016.
Prochain rendez-vous

Publication des résultats annuels le 4 avril 2016...

 
0 commentaire - Groupe Gorgé : publie au 4ème trimestre un chiffre d'affaires de 89,4 ME
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]