HiMedia : lourde perte semestrielle

HiMedia : lourde perte semestrielle©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 septembre 2015 à 17h55

HiMedia indique avoir mené une réflexion stratégique pendant l`été et a choisi de ne plus investir dans l'activité historique de régie commerciale.

La société a notamment finalisé la négociation de la fin des contrats portant des garanties de recettes dont le coût progressait très fortement à mesure que les revenus diminuaient. Par ailleurs, la société a décidé de céder la majorité du capital de sa filiale allemande afin de ne plus porter le coût du financement de son activité.

Suite à cette réflexion et au vue des perspectives dégradées des activités de régie traditionnelle, la société renonce aux objectifs de 85 à 90 ME de chiffres d`affaires et d`un résultat courant avant amortissement et dépréciations compris en -1 et -3 ME précédemment annoncés pour l`exercice 2015.

Dans ses comptes du premier semestre, la société a déprécié des survaleurs pour un montant de 21,5 ME ainsi que des actifs d`impôts différés pour 3,6 ME. De même la société a déprécié les actifs technologiques de ces activités historiques à hauteur de 0,7 ME.

Les ventes de la période s`élèvent à 32,6 ME en baisse de 19% par rapport au 1er semestre 2014 et de 13% en pro forma.

Le résultat opérationnel courant avant valorisation des stock-options et actions gratuites et avant prise en compte des autres produits et charges non courants s`établit à -10,4 ME contre 3,1 ME sur le 1er semestre 2014.

Le résultat net des activités poursuivies s`élève à -29,3 ME contre 18,4 ME au premier semestre 2014.

Au 30 juin 2015, le groupe dispose au bilan d`une position de trésorerie de 15 ME, sans endettement significatif, et d`une participation de 20% dans HiPay Group.

Ces moyens devraient permettre de financer la nouvelle orientation stratégique de son activité ainsi que le virage entamé vers le Native Advertising et le marketing Drive to Store.

La société précise que le second semestre devrait afficher un net rétablissement de la marge brute pour un niveau de chiffre d`affaires comparable au premier semestre.

La réorientation de l`activité ainsi que la réduction des coûts entreprises au premier semestre devraient avoir un effet significatif sur le résultat courant avant amortissement et dépréciations (EBITDA) qui devrait se redresser et se situer entre -1 et -2 ME sur la deuxième moitié de l`année avant de devenir positif sur l`exercice 2016.

 
0 commentaire - HiMedia : lourde perte semestrielle
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]