Icade : précisions sur l'opération ANF Immobilier

Icade : précisions sur l'opération ANF Immobilier©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 14 novembre 2017 à 18h07

Icade a obtenu ce jour le visa de l'Autorité des marché financiers sur la note d'information relative à son offre publique d'achat simplifiée visant les actions d'ANF Immobilier à la suite de la décision de conformité de l'AMF.

Icade annonce par ailleurs avoir procédé hier à l'acquisition, hors marché, du bloc d'actions détenues par la Caisse d'Epargne CEPAC dans ANF Immobilier (représentant 6,42% du capital et 6,39 % des droits de vote) au prix de l'offre, soit 22,15 euros / action, ce qui porte sa participation à 56,90% du capital et 56,61% des droits de vote. Icade franchit ainsi une étape supplémentaire dans sa prise de contrôle d'ANF Immobilier.

L'offre publique d'achat simplifiée devrait être ouverte du 16 novembre au 6 décembre 2017. Elle sera réalisée à un prix de 22,15 euros / action, soit une prime de 5% sur le cours de bourse d'ANF Immobilier au 21 juillet 2017 avant annonce du projet d'acquisition, et une prime de 13,2 % sur la moyenne pondérée par les volumes des cours des douze derniers mois précédant l'annonce du projet.

 
1 commentaire - Icade : précisions sur l'opération ANF Immobilier
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Puisque ça censure de l'autre côté !

    référence à l'article :

    Avec le « Seigneur des anneaux », Amazon veut lutter contre Neflix et HBO dans les séries TV
    Statut : refusé
    Il y a 21 minutes
    le 14 11 2017 à 18 46

    Et dire que les contribuables français sont mis à contribution pour financer l'audiovisuel public pour que ne sorte en production que quelques séries à la marge. Les chiffres sont là et ne témoignent pas en faveur de la France.
    faut-il demander aux salariés fonctionnaires de rembourser les sommes d'argent reçu de l’êtat Français?
    hollande ne s'est pas privé d'augmenter les intermittents du spectacle et le résultat est là sous nos yeux : la France est envahie par des séries d'autres pays européens et américaines.

    Franchement quelle honte pour l'audiovisuel français qu'une telle situation ! que d'argent du contribuable de dépensé pour rien.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]