Iliad : signe un accord avec les groupes Hutchison et VimpelCom dans le cadre de fusion de H3G et Wind

Iliad : signe un accord avec les groupes Hutchison et VimpelCom dans le cadre de fusion de H3G et Wind

Xavier Niel, PDG Iliad

Boursier.com, publié le mardi 05 juillet 2016 à 19h17

Iliad a signé un accord avec les groupes Hutchison et VimpelCom, dans le cadre du projet de fusion de leurs filiales H3G et Wind, afin d'acquérir les actifs composant l'ensemble de remèdes proposé à la Commission Européenne dans le contexte du processus d'examen de cette fusion.

Cet accord est soumis à l'approbation de la Commission européenne ainsi qu'à l'autorisation par la Commission européenne de la fusion H3G/Wind en application du règlement communautaire relatif au contrôle des concentrations (pour laquelle une décision devrait être rendue d'ici le 8 septembre 2016).

Cet ensemble de remèdes permettrait au Groupe Iliad de proposer des services mobiles compétitifs et de devenir le quatrième opérateur de réseau mobile disposant d'une couverture nationale.

L'accord prévoit :
- Le transfert d'un portefeuille de fréquences 3G/4G de 2x35MHz équilibré (2x5MHz en 900MHz, 2x10MHz en 1800MHz, 2x10MHz en 2100MHz et 2x10MHz en 2600MHz) pour un montant de 450MEUR dont le paiement est étalé entre 2017 et 2019 ;
- L'engagement d'acquérir plusieurs milliers de sites macro en zones denses proposés par Wind/H3G ou loués à des tiers ;
- L'engagement d'activer soit un accord de RAN Sharing (partage de réseau) sur les zones rurales avec Wind/H3G, soit d'acquérir sur cette zone plusieurs milliers de sites macro auprès de Wind/H3G ou à des tiers ;
- Un accord d'itinérance 2G, 3G et 4G sur le réseau fusionné pour une période de 5 ans renouvelable à l'initiative d'Iliad une fois pour la même durée.

"S'il est approuvé par la Commission Européenne, cet accord est une opportunité unique pour le Groupe Iliad d'entrer sur le marché italien des télécommunications, qui accélère sa transition digitale", indique le groupe français de téléphonie. Le projet d'Iliad est de capitaliser sur l'expérience acquise en France avec le lancement réussi d'un 4e opérateur de réseau mobile en 2012, et de réaliser des investissements étalés sur une période de 5-7 ans en ligne avec le développement commercial du projet. Le projet sera totalement financés par les importantes liquidités du Groupe : trésorerie et lignes disponibles. Il ne remet donc pas en cause le positionnement du Groupe comme un des opérateurs les moins endettés d'Europe.

Il est précisé que le Groupe a été informé par Xavier Niel, actionnaire majoritaire d'Iliad, qu'il ne détient à ce jour directement ou indirectement, aucune participation en droit de vote ou en capital de Telecom Italia et ne dispose que d'un intérêt économique marginal (inférieur à 25 ME) qui sera cédé dans les prochaines semaines. Il supporte pleinement l'opération de création d'un nouvel opérateur de réseau mobile en Italie par le Groupe Iliad.

 
0 commentaire - Iliad : signe un accord avec les groupes Hutchison et VimpelCom dans le cadre de fusion de H3G et Wind
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]