Jefferies démarre le suivi de Klépierre et Gecina

Jefferies démarre le suivi de Klépierre et Gecina©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 17 août 2016 à 06h48

Le bureau d'études Jefferies a étendu sa couverture du secteur des sociétés immobilières à deux valeurs françaises bien connues, Klépierre, spécialiste des centres commerciaux et Gecina, centré sur les immeubles de bureaux parisiens. "Des résultats et des dividendes pérennes rendent leur valorisation plus solide que les foncières britanniques alors que le cycle s'inverse", estime l'analyste Andrew Gill, dont les recommandations étaient largement concentrées jusque-là outre-Manche dans ce secteur. La spécialiste explique que l'immobilier européen continental est moins dépendant du financement bancaire que de l'autre côté de la Manche, ce qui s'est notamment vu après la crise financière, qui a eu moins d'impact sur les foncières du continent. La structure classique de la dette comprend des obligations non sécurisées, des convertibles et des instruments de court terme, avec une part réduite d'endettement bancaire. Gecina et Klépierre ont des coûts de financement très faibles et un endettement approprié dans l'environnement monétaire actuel. Seul bémol, la maturité de la dette est plus courte qu'au Royaume-Uni, compte tenu de la durée des baux, souligne Jefferies.

Cela ne fait pas pour autant des deux dossiers des opportunités particulièrement attractives, compte tenu de leurs valorisations actuelles. L'analyste débute le suivi sur un avis "conserver", avec une valorisation de 43,30 euros par action Klépierre et de 137,70 euros par action Gecina. Il mise sur un rendement du dividende à terme de 4,2% pour la première et de 3,7% pour la seconde (contre respectivement 3,9% et 3,7% actuellement).

 
0 commentaire - Jefferies démarre le suivi de Klépierre et Gecina
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]