Jefferies n'est plus acheteur sur Bureau Veritas, le titre flanche

Jefferies n'est plus acheteur sur Bureau Veritas, le titre flanche©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 14 novembre 2016 à 09h09

La semaine démarre plutôt mal pour Bureau Veritas, dont le titre perd 1,6% à 16,92 euros, alors que le marché parisien rebondit d'environ 1% dans le même temps. Une situation provoquée par l'abaissement de la recommandation du bureau d'études Jefferies sur le dossier, de "surperformance" à conserver, pour une valorisation à 18 euros contre 22,60 euros précédemment. L'analyste estime en effet que le groupe, comme son alter ego SGS, vont évoluer dans un contexte de faible croissance et que cela aura des conséquences sur les marges. Il préfère des dossiers comme Intertek, Eurofins et Applus. "Nous dégradons Bureau Veritas en partie parce que notre scénario haussier ne s'est pas matérialisé et en partie parce que nous sommes préoccupés par l'exposition à l'industrie européenne et par l'érosion des marges", résume Jefferies.

 
0 commentaire - Jefferies n'est plus acheteur sur Bureau Veritas, le titre flanche
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]