Korian : s'attend à une baisse de sa marge d'Ebitda en 2015

Korian : s'attend à une baisse de sa marge d'Ebitda en 2015©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 10 février 2016 à 18h20

Korian, leader européen du 'Bien Viellir', a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 2.579,3 millions d'euros au titre de l'exercice 2015, en progression de 16,1% en données publiées et en hausse de 3,2% en proforma. Cette performance est conforme aux objectifs du groupe. Sur l'exercice, le nombre de lits ouverts ou acquis par Korian a augmenté de plus de 2 800.

Hausse de l'international

Pour la première fois, les revenus réalisés à l'international dépassent 1 MdE. Le chiffre d'affaires 2015 ressort à 1.043,4 ME, en progression de plus de 16% (4,7% sur une base 2014 pro forma), marqué par les acquisitions réalisées dans chacun des trois pays d'implantation du groupe. Au quatrième trimestre, la part du chiffre d'affaires à l'international continue de progresser et représente plus de 41% du total.

En France, le volume d'activité de Korian a grimpé de 16,1%, à 1.535,9 ME. La croissance pro forma ressort à 2,2%. Cette croissance continue dans un contexte de financement public difficile, tient notamment, pour les EHPAD, à un taux d'occupation qui se maintient au-dessus de 96%, et à une bonne tenue des prix moyens journaliers, conséquence de l'enrichissement de l'offre de services proposée aux résidents et d'une meilleure segmentation de cette offre. Dans les cliniques de soins de suite et de réadaptation, le chiffre d'affaires est tiré par la vente de services additionnels. 198 nouveaux lits ont de plus été ajoutés en 2015.

Avertissement sur résultat

Malgré des revenus globalement satisfaisant, Korian abaisse sa prévision de taux de marge d'Ebitda 2015. Celui-ci devrait afficher un repli de l'ordre de 100 points de base par rapport au niveau réalisé en 2014. Cette révision tient en premier lieu aux conséquences d'une définition plus stricte, de la part du nouveau management du Groupe, des éléments constitutifs du résultat non courant et des dépenses activables. Cette approche a conduit au reclassement de certaines dépenses (essentiellement des charges de personnel et des dépenses liées aux évolutions des systèmes d'information) dans le résultat opérationnel courant et par voie de conséquence dans l'Ebitda.

Ces deux facteurs n'impactent pas la génération de trésorerie du groupe. En second lieu, cette révision tient à une performance opérationnelle au second semestre moins bonne qu'anticipée du fait de dépenses mal maîtrisées en Allemagne et à la constatation de surcoûts opérationnels non anticipés en France.

La nouvelle Direction Générale a d'ores et déjà engagé un plan d'action destiné à restaurer la performance de la filiale allemande en faisant évoluer et en renforçant l'équipe de Direction locale et en mettant en place un suivi rapproché de la performance des opérations.

3 MdsE de facturations dans le viseur

Dans la droite ligne de ses ambitions de développement et d'enrichissement de ses offres de service, le Groupe table, pour l'exercice 2016, sur la poursuite d'une croissance soutenue de son chiffre d'affaires. Cette croissance sera tirée par la forte augmentation de son réseau, sous l'effet conjugué de l'acquisition de Casa Reha (10 064 lits et 70 établissements supplémentaires) et de plusieurs opérations en cours destinées à développer 1 500 nouveaux lits dans ses zones d'implantation les plus attractives. Elle sera également nourrie par l'accélération du déploiement de sa stratégie de nouveaux services sur l'ensemble de son réseau.

 
0 commentaire - Korian : s'attend à une baisse de sa marge d'Ebitda en 2015
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]