L'Asie en berne avec Trump

L'Asie en berne avec Trump

La grande Amérique de Trump

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 17 mai 2017 à 09h20

Alors que Wall Street s'inquiète du devenir du président américain embourbé dans les affaires internes, les places de la zone Asie-Pacifique corrigent le tir avec des replis de 0,6% à Tokyo, -0,3% à Shanghai, -0,2% à Taiwan, Hong Kong et Singapour, alors que Sydney chute de plus de 1%. Seoul recule de 0,10% avec Bombay.
Sur le marché des changes, le dollar a accentué sa baisse ces dernières heures, avec un euro qui remonte sur les 1,11, au plus haut depuis 6 mois, après les dernières déclarations de Donald Trump. Ce dernier a créé des vagues en divulguant au ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, des informations classées secret défense concernant des projets d'attentats islamistes...

Trump sous haute pression

Une semaine après le limogeage controversé du patron du FBI, les marchés craignent que la multiplication des incidents géopolitiques ne détourne l'équipe Trump de ses projets en matière économique, sur lesquels les investisseurs ont parié depuis six mois... L'euro en profite donc pour grimper à 1,11$, également soutenu par une amélioration de la conjoncture économique dans la zone euro. La devise européenne a désormais retrouvé son plus haut niveau depuis plus de 6 mois.

Prises de profits sur le pétrole.

De son côté, le pétrole a subi de petites prises de bénéfices après son rattrapage des derniers jours... Le baril de "light sweet crude" pour livraison juin pointe à 48,33$ et le baril de Brent de mer du Nord fléchit à 51,45$. Les investisseurs jouent la prudence en attendant les chiffres hebdomadaires des réserves de brut aux Etats-Unis, qui seront publiés ce mercredi... Lundi, rappelons que l'Arabie saoudite et la Russie ont annoncé leur intention de prolonger leurs coupes de production jusqu'en mars 2018, afin de soutenir les cours, et d'autres pays sont prêts à leur emboîter le pas...

Selon une enquête 'Reuters', les stocks US de brut devraient avoir baissé de 2,3 millions de barils sur la semaine au 12 mai, ce qui serait leur sixième repli hebdomadaire consécutif après un niveau record atteint fin mars...

 
0 commentaire - L'Asie en berne avec Trump
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]