L'implantation des filiales de Total "n'est pas dictée par des motivations fiscales"

L'implantation des filiales de Total "n'est pas dictée par des motivations fiscales"©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 08 novembre 2017 à 06h44

Total a été mis en cause pour des pratiques d'optimisation fiscale dans le cadre des travaux menés par les journalistes qui ont eu accès aux "Paradise Papers", ces documents issus des données d'un cabinet d'avocats spécialisé dans la défiscalisation à grande échelle, qui permettent de mieux comprendre les réseaux par lesquels des entreprises et de riches particuliers échappent à l'impôt. Le groupe pétrolier n'en fait pas partie, explique-t-il dans un communiqué en réponse aux critiques sur son implantation aux Bermudes. Il explique notamment que la création de ses filiales "n'est pas dictée par des motivations fiscales" mais répond "à des objectifs opérationnels", comme par exemple la tenue de comptes en dollars pour éviter les risques de change. Depuis 2012, Total s'est engagé "à ne pas créer de filiales dans des pays considérés comme des paradis fiscaux et à les quitter, pour les filiales existantes, à chaque fois que possible". Après ce ménage, il demeurait environ 13 filiales sur environ 30 à l'origine dans des paradis fiscaux, dont 10 pour lesquelles Total "n'est pas décisionnaire". Il en reste donc 3.

Le groupe se défend aussi, dans son communiqué, plus spécifiquement sur les projets Dolphin et Qatargas, qui ont été cités dans le cadre des "Paradise Papers". S'il confirme que les investissements étaient portés par des sociétés installées au Bermudes, il affirme que cela n'a permis aucune optimisation fiscale et que l'objectif poursuivi était de tenir les comptes en dollars. Ces filiales ont été transférées en France en 2015 dans le cadre des engagements pris en 2012.

 
0 commentaire - L'implantation des filiales de Total "n'est pas dictée par des motivations fiscales"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]