La hausse de l'euro a attiré l'attention du Conseil mais n'a pas fait évoluer sa position, affirme Draghi

La hausse de l'euro a attiré l'attention du Conseil mais n'a pas fait évoluer sa position, affirme Draghi©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 20 juillet 2017 à 14h45

Mario Draghi s'adresse actuellement à la presse depuis le siège de la BCE à Francfort. Le dirigeant de l'institution fait de nouveau état d'un "renforcement continu de l'expansion économique dans la zone euro... Les risques pour les perspectives de croissance sont globalement équilibrés".

"Si les perspectives deviennent moins favorables ou si les conditions financières ne permettent plus de nouvelles avancées vers un ajustement durable de l'évolution de l'inflation, le Conseil des gouverneurs se tient prêt à accroître le volume et/ou à allonger la durée du programme".

Alors que l'inflation reste globalement à des niveaux modérés, un degré d'accommodation monétaire très important est encore nécessaire pour que les pressions inflationnistes sous-jacentes repartent, estime Mario Draghi. L'inflation 'core' devrait progresser graduellement au cours des prochains mois.

"La mise en oeuvre des réformes structurelles doit être considérablement renforcée", selon le patron de la BCE. "Nous devons être persistants, patients et prudents".

Répondant à une question d'un journaliste, Mario Draghi fait remarquer que les taux à long terme ont augmenté mais restent bas par rapport à leur plus haut historique. La hausse récente de l'euro a attiré l'attention du Conseil mais n'a pas fait évoluer sa position.

"La dernière chose que les membres du Conseil veulent est un resserrement des conditions financières", souligne le dirigeant.

"Les membres du Conseil étaient unanimes sur le fait de ne pas changer la 'forward guidance' et de ne pas fixer de date précise pour discuter des changements apportés à son programme... De telles discussions devraient avoir lieu à l'automne", selon Mario Draghi.

 
0 commentaire - La hausse de l'euro a attiré l'attention du Conseil mais n'a pas fait évoluer sa position, affirme Draghi
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]